Le réseau de la Stib reste perturbé par l’action de protestation d’une partie du personnel

Le réseau bus de la Stib était encore perturbé mercredi matin, a fait savoir la société bruxelloise de transports en commun. Depuis lundi matin, une partie du personnel dénonce le manque de mesures de protection contre le coronavirus.

La Stib précisait vers 8h30 via Twitter que les quatre lignes de métro roulaient normalement et que toutes les lignes de tram circulaient sauf la 7. Dix lignes de bus (13, 17, 36, 37, 38, 69, 75, 77, 83 et 98) étaient à l'arrêt, sur la cinquantaine que compte la société bruxelloise.

Par rapport aux jours précédents, la fréquence des trams est plus élevée. Celle des bus est assez irrégulière, a précisé une porte-parole de la société.

A l'occasion de la réouverture des magasins lundi, la Stib entendait passer à 90% de l'offre proposée en temps normal dans le métro et 85% pour le reste des transports. Le week-end, les transports circuleront comme à leur habitude et un rétablissement complet est espéré dès le 18 mai.

Les trois syndicats ont signé l'accord validant cette reprise de fréquence progressive du trafic, a ajouté la porte-parole. Le dialogue reste ouvert avec les représentants officiels des travailleurs mais aucune réunion de concertation n'était annoncée à ce stade.