AFP or licensors

En 24 heures, 42 décès et 58 hospitalisations, mais toutes les tendances sont à la baisse

Au cours des dernières 24 heures, 58 nouvelles hospitalisations liées au Covid-19 ont été dénombrées en Belgique, ont indiqué le Centre de crise et le SPF Santé publique lors de leur conférence de presse ce mercredi. 42 nouveaux décès sont à déplorer, dont la moitié en hôpital et l'autre moitié en maison de repos. Les tendances à la baisse se poursuivent, précisent les experts.

Par ailleurs, 192 nouveaux cas confirmés de Covid-19 ont été rapportés: 117 patients en Flandre, 57 en Wallonie et 18 à Bruxelles. Cela représente une baisse de l'ordre de 4% sur les sept derniers jours, a précisé l’infectiologue Yves Van Laethem. Le nombre total de cas confirmés dans le pays s'élève maintenant à 55.983. Mardi, 10.410 tests ont été pratiqués, a ajouté le porte-parole interfédéral Covid-19.

Cinquante-huit nouvelles hospitalisations ont été recensées ces 24 dernières heures. Au total, 1.527 patients sont encore hospitalisés et 313 patients se trouvent toujours en soins intensifs (soit 32 de moins que la veille), dont la moitié nécessite une assistance respiratoire. Les admissions en soins intensifs et la sévérité de leur état suivent aussi une courbe descendante (-4% sur les sept derniers jours).

Depuis le 15 mars, 14.847 personnes sont aussi sorties de l'hôpital, soit une augmentation de 160 patients au cours des 24 dernières heures. Concernant les décès, ils s'élèvent au total en Belgique à 9.150 depuis le début de l'épidémie (48% sont survenus à l’hôpital et 51% en maisons de repos et soins). Quarante-deux personnes sont décédées au cours des dernières 24h, dont 20 en maisons de repos et soins.

Absentéisme au travail et grippe

Les données sur l'absentéisme au travail et les consultations pour des grippes ont également été communiquées ce mercredi. Il en ressort que l'absentéisme au travail des fonctionnaires (83.000 personnes environ) poursuit sa tendance à la baisse, avec des chiffres inférieurs à ceux à la même période en 2018 et 2019.

L'autre indicateur est le suivi des infections respiratoires aigües, prolongé cette année au-delà de l'épidémie de grippe en raison du Covid-19. "Les chiffres ne sont pas remontés la dernière semaine, ni la précédente. L'incidence totale a même encore diminué à 88 consultations pour 100.000 habitants", a déclaré Yves Van Laethem.

On peut retirer "de manière précoce" de ces indicateurs que "rien ne laisse penser que l'infection Covid-19 reprenne dans le pays après les mesures de déconfinement, même s'il est encore tôt" pour le conclure. Il faudra attendre l'évolution dans les huit à 10 prochains jours, conclut l’infectiologue.

"Eternuer provient davantage du rhume des foins que du Covid-19"

Le Centre de crise a aussi tenu ce mercredi à souligner les différences entre une infection au coronavirus et le rhume des foins. "Les symptômes d’allergie apparaissent en général quand on est exposé à une grande quantité de pollens ou d’allergènes. Par exemple lorsqu’on sort à l’air libre. Avec Covid-19, les symptômes se maintiennent en général quand on reste à l’intérieur", précisait le virologue Steven Van Gucht.

D’autres symptômes du coronavirus sont de la fièvre, une grosse fatigue, des douleurs musculaires, qui ne sont pas aussi courants dans le cas d’une allergie (photo). "Eternuer se produit plus généralement en cas de rhume des foins que lors d’une infection au coronavirus", indiquait Van Gucht.

Les plus consultés