Copyright: Sijmen Hendriks

#EnsemblePourlaBiodiversité, un appel pressant à l’action écologique du citoyen

En cette Journée internationale de la biodiversité, une quarantaine d'organismes se mobilisent et lancent le mouvement et la campagne "#EnsemblePourlaBiodiversité". Son slogan en néerlandais se fait encore plus pressant : "Red de biodiversiteit samen en nu" (‘Sauvons la biodiversité, ensemble et maintenant’). Dans un contexte d'extrême urgence environnementale, le mouvement encourage chaque citoyen à adopter des modes de production et de consommation durables, sans quoi le bien-être humain sera, au même titre que la biodiversité, sacrifié.

Composé de chercheurs, d'universités, d'ONG internationales, de parcs naturels (comme le Jardin botanique de Meise) ou encore des autorités interfédérales, le mouvement invite à repenser notre mode de vie afin de protéger la biodiversité, d'améliorer notre santé et garantir notre survie. Pollution, surexploitation des ressources terrestres et alimentaires, surconsommation : d’après ce mouvement "nuire à la biodiversité, c'est nuire à nous-mêmes" puisqu'elle nous "fournit nourriture, logement, vêtements, cosmétiques et loisirs."

Afin d'inverser la tendance, le collectif d'experts en biodiversité invite chacun à adopter des modes de production et de consommation durables. Il inaugure ainsi www.ensemblepourlabiodiversite.be, une plateforme qui présente "des gestes simples, individuels ou participatifs, validés scientifiquement, loin du 'greenwashing'" (cet ‘écoblanchiment’ ou ‘verdissage’ utilisé notamment dans le marketing pour donner une image trompeuse de responsabilité écologique).

A l'occasion de la Journée internationale de la biodiversité, la campagne - qui porte le même nom que le mouvement - sera menée sur les réseaux sociaux partout en Belgique. Elle abordera des thèmes comme le rôle crucial de la biodiversité ainsi que les menaces qui pèsent sur les animaux, les plantes et leurs milieux de vie. Le collectif espère ainsi générer un "vaste élan", capable de s'installer dans le temps et de peser sur les décisions.

"Dans cette perspective, la prochaine Conférence des parties de la Convention sur la diversité biologique des Nations Unies qui sera organisée en Chine en 2021 s'avère déjà décisive. D'autant plus que plusieurs des membres du mouvement seront amenés à coordonner et à défendre la position belge lors de cette 'COP Biodiversité'", souligne le collectif dans son communiqué.

BELGA/FAHY

Dans la lignée de #BeBiodiversity

Ces différentes actions viennent s'ajouter à la campagne #BeBiodiversity, développée depuis plusieurs années par le service public fédéral Santé. Le site web (www.bebiodiversity.be) et la page Facebook de la campagne proposent diverses pistes pour prendre en compte la biodiversité dans les gestes du quotidien, ainsi qu'au sein des pouvoirs publics et des entreprises.

La Commission européenne adoptait et présentait mercredi sa stratégie pour la biodiversité 2030 et son projet "Farm to Fork" (de la Ferme à la Fourchette), qui définit les orientations d'une politique agricole durable. Elle a ainsi reconnu le lien entre la santé et la nature, et placé la biodiversité au cœur du "Green Deal" économique. Ces stratégies européennes devront orienter la politique des États membres, y compris celle de la Belgique.

"Partez en safari dans votre propre maison"

Le Jardin botanique de Meise est l’une des institutions qui participent à cette grande campagne de sensibilisation autour de la biodiversité. Dans une optique didactique, il propose notamment ce week-end de "Participez à un HOMEsafari et sauvez avec nous la biodiversité".

"Nous savons depuis des années que nombre d’espèces animales et de plantes disparaissent à cause de la pollution atmosphérique ou la destruction de leur milieu de vie, par exemple lors de l’abattage de bois", indique Koen Es du Jardin botanique de Meise. "Il faut d’urgence y mettre un terme. Il est donc important que nous sachions avec quels animaux et plantes nous partageons cette planète, afin de préserver la biodiversité".

Le Jardin botanique propose donc aux Belges de recenser ce week-end tout ce qui vole, rampe, vit et pousse dans leur jardin ou sur leur balcon, et de le lui communiquer. "Avec #HOMEsafari, nous lançons une manière simple de faire ce recensement. Via une application sur votre smartphone, vous pouvez transmettre des images de tout ce que vous observez. Plus nous pourrons identifier, plus nous en saurons, au mieux nous pourrons y prêter attention. Il y a beaucoup d’espèces dont nous ne savons pas en quelle quantité elles sont présentes sur notre territoire. Les observations sont donc essentielles".

Et Koen Es de préciser que "les plantes possèdent aussi un pouvoir médicinal. Qui sait, peut-être trouverons-nous encore dans notre pays des plantes qui pourraient être d’importance capitale pour notre monde médical".