BELGA/VAN ASSCHE

Un gang international de trafiquants de drogue démantelé en Belgique et aux Pays-Bas

La police judiciaire fédérale (FGP) a donné samedi plus de détails sur l'enquête relative au démantèlement d’un vaste trafic international de drogue en Flandre orientale. Plus de 2 millions d'euros en liquide ont été découverts lors des fouilles, en plus des bijoux et de plus de 130 véhicules de luxe. Cinq suspects ont été arrêtés en Belgique, trois aux Pays-Bas. La bande est soupçonné d'avoir importé en Belgique pendant plusieurs années de grandes quantités de cocaïne en provenance d'Amérique du Sud.

Le FGP belge et le tribunal ont été assistés dans cette enquête par la police et la justice néerlandaises, car un certain nombre de suspects vivaient aux Pays-Bas.
Mardi 19 mai, neuf perquisitions ont été effectuées en Belgique, notamment à Nederbrakel, Steenhuize, Deftinge, Geraardsbergen, Zulte, Hoogstraten, Bruxelles et Meer.

Plus de 2 millions d'euros en espèces, 40 voitures dont des voitures de collection, 90 motos, dont des Ducati, des bijoux, des diamants, des montres de luxe et quelques autres objets de valeur ont été saisis lors de ces perquisitions.

Trois perquisitions ont été effectuées dans des maisons à Boxtel, Etten-Leur et Ouderkerk aan den IJssel aux Pays-Bas. Une maison à Ouderkerk aan den IJssel a été saisie, ainsi qu'une voiture de luxe et le compte bancaire de l'occupant. En outre, des bijoux, 20 000 euros en espèces, des montres de luxe et des banques de données ont été saisis.

La police fédérale avait déjà signalé il y a quelques jours que six suspects avaient été arrêtés durant l’opération en Belgique, dont cinq par le juge d'instruction. Par ailleurs trois autres suspects ont aussi été arrêtés aux Pays-Bas. La semaine prochaine, le tribunal d'Amsterdam se prononcera sur leur extradition vers la Belgique.