"Une sécheresse, si tôt dans l’année c’est très inquiétant"

La sécheresse pose déjà des problèmes à certains endroits en Flandre: dans une grande partie du Brabant flamand, des mesures sont en place après un manque soudain d'eau du robinet à Overijse en début de semaine. "La situation à Overijse n'est pas celle de toute la Flandre, mais une telle sécheresse est inquiétante si tôt dans l'année", déclare le professeur Patrick Meire, expert en gestion de l'eau à l'université d'Anvers.

Patrick Meire souligne que dans l'ensemble de la Flandre, la situation n'est pas aussi grave que dans le Brabant flamand. "C’est seulement inquiétant que cela se produise si tôt dans l'année", a-t-il déclaré samedi dans le journal télévisé de la VRT. "Si cela continue, ce sera une très mauvaise chose. Tout dépend de la météo. S'il pouvait pleuvoir bientôt et durant une longue période, ce serait évidemment mieux que de rester encore avec cette sécheresse pendant deux mois de plus.

Bien sûr, nous ne pouvons pas décider de quand il va pleuvoir. Par conséquent, selon Patrick Meire, il vaut mieux que nous prenions des mesures tout de suite. "Si nous ne faisons rien maintenant et qu'il ne pleut pas, nous serons bientôt confrontés à de gros problèmes. Nous devons donc éviter autant que possible de gaspiller l'eau. Donc, pour l'instant, nous ne devrions pas utiliser de l’eau du robinet pour laver sa voiture par exemple".

Selon Patrick Meire, nous devons de toute urgence changer fondamentalement notre gestion de l'eau. "Une sécheresse survient et nous annonçons des mesures, mais en fait nous devrions intervenir à l'avance". "Notre gestion de l'eau vise à acheminer l'eau vers la mer le plus rapidement possible. Or aussi bien pour l'agriculture que pour prévenir les inondations nous devrions changer cela".

Reconstitution des nappes phréatiques

Patrick Meire affirme que les nappes phréatiques ne sont pas suffisamment reconstituées. "Il y a beaucoup trop de surface, donc l'eau ne peut pas s'infiltrer dans le sol", dit-il. "D'autre part, nous ne devrions pas trop utiliser les eaux souterraines. Nous devons essayé de garder le plus de volume possible. En outre, nous devons maintenir les canaux et les rivières à un niveau suffisant afin de conserver des réserves pour les périodes de sécheresse".

Toutes les provinces de Flandre ont annoncé des mesures

Dans toutes les provinces flamandes, les agriculteurs ne sont plus autorisés à pomper l'eau d'un certain nombre de cours d'eau. Des mesures supplémentaires s'appliquent dans 42 communes du Brabant flamand, où il est interdit d’utiliser l'eau du robinet pour laver sa voiture, arroser son jardin ou remplir une piscine. C’est la quatrième année consécutive que la Flandre est confrontée à une grave sécheresse.

Et malheureusement on n’annonce toujours pas de pluie dans les 10 prochains jours déclare de son côté météorologue de la VRT Frank Deboosere. "Cela devient un problème structurel. Ces dernières années, nous avons dû faire face à la sécheresse et elle arrive de plus en plus tôt dans la saison ».
 

Les plus consultés