(c) Marcel Malherbe/ Hollandse Hoogte

Le beffroi de Bruges devient salle d’étude pour 200 étudiants

Les étudiants qui ne trouvent pas le calme nécessaire chez eux ou qui se sentent stimulés quand ils peuvent préparer leurs examens en compagnie de condisciples sont les bienvenus dès ce lundi dans les grandes halles du beffroi - un site appartenant au patrimoine mondial. C’est la première fois dans l’histoire que des étudiants peuvent y préparer leurs examens.

La crise sanitaire ne dispensant pas la majorité des étudiants de passer leurs examens d’études supérieures cette année, nombre d’entre eux ne savent par contre pas où se rendre pour étudier au calme ou avec des condisciples. Les règles de distanciation sociale leur rendent en effet certains locaux habituels inaccessibles et toutes les bibliothèques n’ont pas encore rouvert leurs portes. A Bruges, les étudiants peuvent cependant bénéficier pour la première fois d’un cadre d’étude exceptionnel : les grandes salles du beffroi - actuellement délaissées par les touristes ou les événements culturels.

Chaque jour, un maximum de 200 étudiants peuvent ainsi se rendre au beffroi et sont assis à bonne distance les uns des autres, chacun à une petite table. Ils doivent cependant réserver leur place à l’avance, précise l’échevin de la Jeunesse Mathijs Goderis : "Nous voulons éviter les files d’attente. Les tables sont disposées à bonne distance les unes des autres et seront désinfectées chaque jour. Nous avons placé plus de 150 flèches sur le sol, pour éviter que les étudiants ne se croisent. Les masques sont obligatoires, pour entrer et sortir du beffroi, mais pas pendant l’étude".

Actuellement, il reste de la place pour étudier au beffroi de Bruges. Les réservations se font sur le site www.bruggestudentenstad.be. Les portes du monument historique ouvrent à 9h du matin.

Les plus consultés