Violence contre policiers à Anderlecht : deux nouveaux suspects arrêtés

La police a arrêté deux hommes suspectés d'être les auteurs de coups portés à des policiers lors d'une interpellation filmée dans le quartier de Cureghem à Anderlecht. Au total, quatre suspects ont été arrêtés pour le moment dans cette affaire.

Le troisième suspect, M.A., âgé de 24 ans, s'est rendu à la police mardi. Il a été mis à disposition du juge d'instruction. Ce dernier a décidé de le libérer sous conditions. Il est cependant inculpé de rébellion en bande, coups et blessures à agent de police avec incapacité de travail, comme auteur ou coauteur.

Selon Sudinfo, il doit répondre d'un coup donné sur la tête d'un agent avec la main. Il s'agirait d'un jeune actif en tant qu'éducateur de rue. Il aurait tenu à se rendre à la police pour assumer ses responsabilités, toujours selon Sudinfo. Son avocat Me Yannick De Vlaemynck n'a pas infirmé que son client était éducateur de rue.

Le quatrième suspect, A.E.T., âgé de 19 ans, a été interpellé mercredi matin lors d'une perquisition. Il a été mis à disposition du juge d'instruction, qui l'a placé sous mandat d'arrêt pour rébellion armée en bande, coups et blessures à agent de police avec incapacité de travail, comme auteur ou coauteur. Il devrait répondre d'un coup donné avec la jambe dans le visage d'un policier, selon Sudinfo. Le policier en question souffre d'un nez cassé et d'une commotion cérébrale.

Le deuxième suspect, S.E.B., a été placé sous mandat d'arrêt vendredi pour rébellion en bande. Il était connu de la justice. La chambre du conseil a confirmé ce mercredi sa détention préventive pour un mois.

Le premier suspect M.K., l'homme filmé en train d'être interpellé par les agents de police, a vu son mandat d'arrêt confirmé lundi par la chambre du conseil. Il a été inculpé de vol avec violence, en bande et avec arme ainsi que de rébellion en bande.

Le SLFP (Syndicat libre de la Fonction publique) Police a partagé mercredi dernier une vidéo témoignant de violences contre des policiers en mission dans la commune bruxelloise d'Anderlecht. Sur les images diffusées, les policiers qui sont en train de procéder à une arrestation sont pris à partie par des passants, insultés et violentés.
 

Chargement lecteur vidéo ...

Les plus consultés