Covid-19 : moins de 1.000 patients hospitalisés, mais 42 nouveaux décès

Au cours des dernières 24 heures, 212 nouveaux cas de Covid-19 ont été rapportés en Belgique, ont indiqué ce vendredi le Centre de crise et le service public fédéral Santé publique. L'ensemble de la population n'étant pas testée, ce chiffre ne reflète pas la propagation réelle du virus en Belgique. Le nombre de personnes hospitalisées passe sous la barre des 1.000. Quarante-deux nouveaux décès sont par ailleurs à déplorer.

Parmi les nouvelles infections confirmées, 123 patients résident en Flandre, 72 en Wallonie et 17 à Bruxelles. Par ailleurs, 27 patients ont été hospitalisés, alors que 109 personnes ont pu quitter le milieu hospitalier au cours des dernières 24 heures. Les hôpitaux accueillent actuellement au total 937 patients contaminés par le nouveau coronavirus, dont 187 en soins intensifs, ce qui représente une diminution de 22 patients au cours des 24 dernières heures.

Le nombre de personnes hospitalisées passe donc sous la barre symbolique des 1.000. Au total, 109 patients sont sortis de l'hôpital depuis jeudi et ont été déclarés guéris. Depuis le début de l’épidémie, ce sont 15.682 patients qui ont guéri.

La Belgique compte maintenant 9.430 décès. Parmi eux, 42 ont eu lieu au cours des 24 dernières heures. Dix-sept sont survenus à l'hôpital et 20 dans une maison de repos et de soins, où 35% des cas ont été confirmés par un test de dépistage. Les décès survenus à l'hôpital au cours des 24 dernières heures concernaient tous des cas confirmés.

Sur l'ensemble des personnes décédées des suites du Covid-19 en Belgique, 48% ont perdu la vie à l'hôpital, 51% dans une maison de repos et de soins. 33 personnes sont décédées à la maison et 50 personnes à un autre endroit. Un quart des décès ayant eu lieu en maisons de repos et de soins concernent des cas confirmés, 75% de cas possibles.

BELGA

Moins de 5% des donneurs de sang possèdent des anticorps au coronavirus

Depuis le 30 mars, la Croix-Rouge fournit deux fois par semaines des échantillons à Sciensano. Les analyses permettent de voir l'évolution de l'immunité collective dans la population en bonne santé. Il ressort de l'analyse de 3.284 échantillons que seuls 4,7% ont développé des anticorps

"Depuis, le nombre d'anticorps n'a plus augmenté. Cela reflète l'impact des mesures de confinement", a commenté le porte-parole interfédéral Yves Van Laethem ce vendredi. "L'immunité collective n'est donc encore qu'un rêve très lointain", explique pour sa part le docteur An Muylaert, directrice diagnostic de la Croix-Rouge flamande.

"Ce sont des taux comparables à ce qu'on remarque à l'étranger. Des analyses plus poussées devraient expliquer à quoi cela est dû". Les anticorps peuvent être repérés dans le sang après environ deux semaines. 

Les plus consultés