Vigilance rouge dans les réserves naturelles des provinces d'Anvers et du Limbourg

Alors qu’elle était déjà à l’orange depuis un certain temps, la vigilance dans les espaces naturels des provinces d'Anvers et de Limbourg est passée au rouge en raison d'un risque d'incendie élevé dû à la situation de sécheresse. C’est ce qu’indique ce vendredi l'Agence flamande pour la Nature et les Forêts, soulignant qu’il est déconseillé aux promeneurs de se rendre dans ces réserves.

En cause, la sécheresse persistante, les températures élevées, un vent d’Est annoncé pour ces prochains jours, qui augmentent le risque d’incendie en zones naturelles. Le code rouge signifie que l'accès aux zones à risque à Anvers et dans le Limbourg est déconseillé.

"Nous ne pouvons pas fermer les espaces concernés pour des raisons pratiques. Les services de secours doivent toujours pouvoir y accéder si nécessaire. Mais nous demandons aux éventuels visiteurs de faire preuve de bon sens et de se tenir à l'écart des zones à risque", conclut Jeroen Denaeghel de l'Agence flamande pour la Nature et les Forêts.

Un incendie peut tellement vite se développer dans la nature desséchée, rappelle Denaeghel. Une cigarette mal éteinte ou un bout de verre, des étincelles ou un objet brûlant peuvent rapidement mener à un gros incendie. L’Agence demande donc aux visiteurs de respecter à la lettre l’interdiction de fumer et de faire du feu. "A ceux qui voient un feu qui couve ou autre chose de suspect, nous demandons avec insistance d’appeler les services de secours".

Les plus consultés