(c) Copyright 2020, dpa (www.dpa.de). Alle Rechte vorbehalten

Le ministre flamand de la Jeunesse contre une nouvelle fermeture des écoles en cas de deuxième vague

Pour le ministre flamand de la Jeunesse, Benjamin Dalle (CD&V), les écoles et les plaines de jeu devront restées ouvertes si une deuxième vague de coronavirus venait à toucher le pays. Dans un entretien accordé au quotidien dominical De Zondag, il indique par ailleurs que les enfants devront, dès le premier jour de crise, être au cœur des préoccupations.  "Il faudra davantage leur donner la priorité", commente-t-il au micro de la VRT.

"Nous savons à présent que les espaces ouverts ne sont pas si dangereux en terme de propagation du virus. En ce qui me concerne, les plaines de jeu et les parcs à skateboard ne pourront pas à nouveau faire l’objet d’une fermeture", déclare Benjamin Dalle.

Même topo pour les écoles : "mieux vaut les garder ouvertes", indique le ministre. "La fermeture des établissements scolaires a eu un impact énorme sur les enfants. Quasiment tous les pays d’Europe ont fermé leurs écoles. Mais avec ce que nous savons aujourd’hui, nous ne devrions plus pouvoir le faire. Nous savons que d’autres mesures, telles que les bulles de contact, peuvent contrer la propagation", précise-t-il.

Contrer la violence intrafamiliale

"Dans certains quartiers, les enfants et les jeunes n'ont que très peu d'espace, et vivent dans de petites surfaces. Les plaines de jeu et de sport sont dès lors d'autant plus importantes", estime-t-il.

"Notre ligne téléphonique de soutien a reçu trois fois plus d'appels que d'habitude. On a constaté plus de problèmes mentaux, mais aussi des problèmes de violence intrafamiliale", souligne encore le ministre flamand de la Jeunesse. "Tout cela est très inquiétant, et c'est pourquoi nous appelons le Conseil nation de sécurité de faire de ces enfants et de ces jeunes une priorité", conclut-il.