Chargement lecteur vidéo ...

Les fermes peuvent proposer leurs terrains aux camps d’été pour jeunes

Des dizaines de mouvements de jeunesse sont à la recherche d’endroits pour organiser leurs camps d’été. Les règles sanitaires en vigueur les obligent en effet à former des groupes de 50 participants et donc à trouver des terrains supplémentaires. Certains camps prévus à l’étranger ne peuvent pas avoir lieu parce qu’ils étaient prévus au-delà d’une distance de 150 km de la frontière belge. Ils cherchent donc un autre endroit, en Belgique.

Le ministre flamand de la Jeunesse Benjamin Dalle (photo archives), les mouvements de jeunesse KLJ et le syndicat des agriculteurs Boerenbond se sont associés pour faciliter ces recherches. Via le site internet www.soszomerkamp.be, les agriculteurs peuvent proposer des terrains aux mouvements de jeunesse.

Le projet était lancé ce mardi, dans une ferme à bovins à Lennik.

Les plus consultés