Cette photo de la nouvelle porte-parole de l’Open VLD n’est pas truquée mais sortie de son contexte

Ce week-end, une photo de la nouvelle porte-parole de l'Open VLD, Zelfa Madhloum (29 ans), a été diffusée sur les réseaux sociaux. On peut la voir portant un tchador, la tenue traditionnelle islamique, avec cette légende : "Ce n’est pas une photo truquée". En effet, c'est bien exact, la photo n'a pas été modifiée mais elle a été retirée de son contexte. Si Zelfa Madhloum portait le tchador c'était pour les besoins d'un reportage en Irak. Celle-ci, à peine désignée comme porte-parole de l'Open VLD a été ciblée par des commentaires à connotation raciste sur les réseaux sociaux.

La photo a été postée pour la première fois le samedi 30 mai à 19h00 sur la page Facebook de "TScheldt". Un magazine fondé en 1995, qui est diffusé par courrier électronique et via son site internet et qui se dit un magazine indépendant et satirique.

Bien que le contexte de la photo soit absent de la page Facebook de "TScheldt", le magazine était au courant de cette information. La photo a été prise en 2013, alors que Zelfa Madhloum se trouvait en Irak pour un projet journalistique. Dans un article qui a également été publié sur le site "TScheldt"  le 30 mai on peut lire: "Elle y est allée il y a quelques années (...) avec une bourse du Fonds Pascal Decroos".

Mais les lecteurs de "TScheldt" sur Facebook ne disposent pas de cette information. Certaines réactions ont été virulentes et anti-islamiques. Au moment de rédiger cet article (2 juin à 18h 07), cette photo avait déjà obtenu 752 réactions et avait été partagée 184 fois.

Huit minutes après la publication par de "TScheldt", la même photo a été partagée par Stefaan V. A. Celui-ci avait cependant supprimé le logo de "TScheldt". Suite à sa publication sur sa page, la photo a encore été plus souvent partagée que la version originale : 205 fois au moment de la consultation.

Parmi ceux qui l’on partagée, on trouve "ReActNieuws", un site web qui se dit "hautement polarisant". Un jour plus tard, il a ajouté ce commentaire "L’Open VLD est encore et toujours l’Open VLD. Qui vote encore pour ces fous ?". Ainsi, la photo a encore été partagée 26 fois.

La suite de l'article se trouve en-dessous de la photo.

Pourquoi portait-elle le foulard ?

Oui, en 2013, Zelfa Madhloum s'est rendue en Irak pour un travail journalistique. Elle écrivait pour Gazet Van Antwerpen et avait réalisé un reportage sur les Nomades pour l’émission télévisée "Vranckx".

Et pourquoi ce foulard ? Dans le reportage "Vranckx" qu'elle a réalisé, "Tussen Schelde en Tigris”(Entre l'Escaut et le Tigre), une scène a été tournée dans l'avion dans laquelle elle portait le foulard. "J'ai mis mon foulard pour ne pas avoir de problèmes à la douane", explique Madhloum hors caméra.

Le monteur du reportage Jeroen Vissenaekens, qui a supervisé la réalisation du documentaire, nous a confirmé que Zelfa Madhloum portait un voile lorsque c’était nécessaire. Cela se voit également dans le reportage : dans certaines scènes, on peut la voir avec un foulard, et dans d'autres sans, selon la situation.

Quant à la robe noire (tchador) qu'elle porte sur les photos que "ReActNieuws" et "TScheldt" ont publiées. C'est ce qu'elle portait lors de sa visite dans une mosquée sunnite à Bagdad. "Par respect pour l'imam, je portais un tchador qui couvre tout mon corps", explique-t-elle.

Zelfa Madhloum nous a expliqué qu'il était interdit aux femmes d'entrer sur ce site sans porter une telle robe. Elle souligne également qu'elle vient de poster un tweet dans lequel elle dénonce les réactions racistes qu'elle a reçues depuis sa nomination comme porte-parole de l’Open VLD.

"Et même si je reçois beaucoup de soutien pour cela, je continue à recevoir ce genre de messages racistes."

En août de l'année dernière, Zelfa Madhloum avait publié sur sa page Facebook un commentaire dans lequel elle se plaignait d'avoir été poussée à porter la burka "en plein jour" à Anvers. Elle avait ensuite publié un billet d’humeur sur le site VRT NWS. Elle y écrivait : "Personne ne doit m'imposer ce que je porte".

Conclusion

La nouvelle porte-parole du président de l’Open VLD Egbert Lachaert a bien porté un tchador lors d’un reportage en Irak. La photo que "TScheldt" a publié n'est pas truquée, mais sa publication hors contexte est trompeuse.

Issue d’une famille irakienne installée de longue date en Belgique, Zelfa Madhloum a étudié le journalisme et le marketing. Après avoir exercé en tant que journaliste freelance, elle s’est lancée en tant que consultante indépendante pour les entreprises belges qui exportent des produits agro-alimentaires vers le Moyen-Orient et l’Afrique. Elle s’est aussi lancée en politique, elle occupait la cinquième place sur la liste de l’Open VLD lors des élections régionales à Anvers mais n’a pas été élue.
 

Les plus consultés