"J’espère que si l’on respecte certaines règles tout sera rétabli, à partir du 8 juin, sauf certaines choses"

Le vice-premier ministre et ministre des Finances Alexander De Croo (Open VLD) espère que les décisions prises par le Conseil national de sécurité ce mercredi permettront de rétablir presque tout à partir du 8 juin, à condition que certaines mesures de sécurité soient respectées dans le cadre de l’épidémie de coronavirus.  Un certain nombre de choses, telles que permettre aux événements de masse de se poursuivre, ne sera pas encore possible, a néanmoins déclaré Alexander De Croo dans "De ochtend" sur Radio 1 (VRT).

"En fait, nous entrons dans une nouvelle phase", a expliqué le vice-premier ministre. "Jusqu'à présent, nous avions essayé d'établir ce qui était autorisé et tout le reste ne l'était pas. Je pense que nous sommes arrivés à un moment où l’on peut renverser cette logique et dire : si vous suivez les règles générales de la distanciation sociale, l'hygiène des mains et l'utilisation de masques buccaux dans certaines situations, nous espérons qu'à partir du 8 juin tout sera permis, sauf certaines choses".

"Ce serait beaucoup plus logique pour le public. Nous n'avons pas à réfléchir sans cesse à ce qui est autorisé et à ce qui ne l'est pas", ajoute De Croo.

Le ministre pense donc que les règles des "bulles" seront un peu assouplies. Des décisions seront probablement prises également à l'occasion du redémarrage de l'industrie hôtelière. 

Un exemple de ce qui, selon Alexander De Croo, ne sera peut-être pas encore autorisé, est l'organisation d'événements de masse.
 

Les plus consultés