MARGO GHIELENS

Les jeunes hiboux Grand-Duc ont quitté la jardinière de Geel

Jos Baart, un Néerlandais qui réside à Geel, en province anversoise, avait fait la Une de l’information internationale mi-mai dernier et attiré sous son balcon des dizaines de curieux de sa commune et alentours après avoir invité la télévision néerlandaise NOS à venir filmer un couple de hiboux Grand-Duc qui s’était installé dans la jardinière de son balcon et y avait mis au monde trois jeunes. A Radio 2 Antwerpen il avait confié que c’était comme être au cinéma 24h/24 de pouvoir observer cette famille des plus grands rapaces nocturnes d’Europe. Mais Jos Baart s’est rendu mardi soir avec les trois jeunes au Centre d’aide pour la nature (Natuurhulpcentrum) d’Opglabbeek, pour qu’ils puissent continuer à y grandir en toute sécurité. "Les petits tombaient trop souvent de leur nid chez moi", expliquait Jos Baart à Radio 2 Antwerpen ce mercredi matin.

"Pendant sept semaines, j’ai eu le plaisir de la présence des jeunes hiboux Grand-Duc sur mon balcon", racontait Jos Baart dans l’émission matinale "Start Je Dag". "Les trois jeunes pesaient déjà plus que 2 kilos et étaient plus gros que des poulets. Mais ces derniers temps j’ai dû les ramasser tous les matins sur le trottoir. Les petits pensaient qu’ils pouvaient déjà voler, mais ce n’était malheureusement pas le cas. Il y avait trop de risque qu’ils se fassent écraser par une voiture ou un camion", indiquait Jos Baart (photo).

"Hier soir je les ai emmenés tous les trois au Centre d’aide pour la nature à Oudsbergen. Ils pourront y grandir en toute sécurité".

Jos Baart

"Au moins 74 observateurs sous mon balcon"

Jos Baart ne regrettera par contre pas la curiosité suscitée par les pensionnaires dans sa jardinière. "Le week-end dernier, il y avait 74 personnes sous mon balcon qui voulaient observer les petits hiboux !"

"J’ai reçu énormément de réactions et rencontré beaucoup de gens via cette expérience, mais cela m’a suffi maintenant", avouait Jos Baart à Radio 2. "Aussi passionnant que cela ait été de pouvoir observer les petits hiboux à ma fenêtre, je veillerai à ce qu’aucun hibou Grand-Duc ne puisse encore venir s’installer et faire son nid à ma fenêtre l’an prochain", concluait l’habitant de Geel.

Natuurhulpcentrum