James Arthur Photography

25,5 millions d’euros pour le matériel de protection et le nettoyage des écoles

Le gouvernement flamand a décidé, ce vendredi, de libérer 25,5 millions d'euros supplémentaires pour les écoles qui ont investi dans du matériel de protection (masques, vitres) et des services de nettoyage supplémentaires afin d'éviter la propagation du coronavirus. C'est la 3e fois que le gouvernement de Jan Jambon intervient pour soutenir les établissements scolaires depuis le début de la pandémie.

"Rouvrir les écoles coûte de l'argent, parce que beaucoup d'investissements doivent être réalisés pour assurer la sécurité. Nous voulons éviter que les écoles doivent faire face elles-mêmes à ces dépenses supplémentaires", a expliqué le ministre flamand de l'Enseignement, Ben Weyts.

Le gouvernement flamand a déjà octroyé des enveloppes de 5 millions d’euros pour les frais ICT et de 10 millions pour l'annulation des excursions scolaires.

En Flandre, les écoles ont commencé à rouvrir progressivement depuis le 15 mai, quelques jours avant la partie francophone du pays où la rentrée d'une partie des élèves était fixée au 18 mai.

Alors que tous les enfants de maternelles sont retournés à l’école depuis le 2 juin en Flandre - du moins dans les écoles qui pouvaient s’organiser pour le faire avec suffisamment de sécurité sanitaire -, dans le primaire, les trois années qui n'étaient pas encore visées par la reprise des cours, à savoir les 3e, 4e et 5e, pourront retrouver leurs bancs à partir de lundi 8 juin. Certaines écoles primaires organisaient déjà une journée-test ce vendredi.

L'école De Regenboog à Kortenberg (Brabant flamand) accueillait ses élèves avec une nouvelle peinture murale.

Les plus consultés