Copyright: Sijmen Hendriks

La Flandre va soutenir l'achat de terrains en périphérie pour les végétaliser

Le gouvernement flamand a réservé une enveloppe de 2,2 millions d'euros pour soutenir l'achat par des organismes publics ou privés de terrains en périphérie flamande de Bruxelles afin de les enrichir en végétation, ont annoncé samedi les ministres de l'Environnement et de la Périphérie flamande, Zuhal Demir et Ben Weyts (N-VA).

L'enveloppe est accessible jusqu'au 15 septembre prochain à des projets dans l'arrondissement de Hal-Vilvorde et se concentrera sur les communes proches de Bruxelles, où la pression immobilière venant de la capitale pèse davantage sur l'environnement, selon les ministres.

Les candidats acquéreurs pourront prétendre à un subside équivalent à 50% du prix d'achat du terrain s'ils le verdissent ensuite. Ce taux monte à 60% s'ils prévoient de boiser le terrain. La Région interviendra aussi jusqu'à 80% dans les coûts de certains travaux de terrassement et de plantation.

"Le gouvernement flamand a l'ambition de défendre et de renforcer le caractère flamand et vert de la Périphérie", ont rappelé les deux ministres dans un communiqué.

Les plus consultés