Une centaine d’arrestations à Anvers suite à la manifestation contre les violences policières aux Etats-Unis

Entre 100 et 150 manifestants ont été interpellés à Anvers en marge de la manifestation contre les violences policières aux Etats-Unis organisée dimanche après-midi. Selon la police d’Anvers, les personnes interpellées s'étaient regroupées sur une autre place au terme de la première action et ne respectaient pas les mesures de distanciation sociales édictées dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Entre 1.200 et 1.400 personnes ont manifesté pacifiquement dimanche après-midi à Anvers sous le slogan "Black lives matter" (La vie des noirs compte). Au terme de cette action, un groupe important s'est toutefois rendu sur la Groenplaats sans respecter les mesures de sécurité sanitaire. La police leur a demandé de quitter les lieux, ce que certains ont refusé de faire.

115 personnes, dont la moitié environ sont des mineurs, ont finalement été interpellées. Deux personnes qui avaient résisté ont été menottées. "Pour les mineurs, nous avons immédiatement appelé les parents pour qu'ils viennent les chercher", explique le porte-parole de la police, Wouter Bruyns. "Les adultes ont pu rentrer chez eux entre minuit et 2 heures du matin". Toutes les personnes qui ont été arrêtées recevront une amende administrative de 250 euros.
 

Belag Image

Les plus consultés