BELGA/JORGE DIRKX

La Croix Rouge de Flandre organise sa première collecte de sang d’urgence

Jusqu’à présent, la Croix Rouge de Flandre n’avait encore jamais dû organiser une collecte de sang d’urgence pour parvenir à recharger ses réserves dans les hôpitaux. Ces derniers fonctionnent cependant à nouveau normalement dans toutes les unités. De nombreuses opérations et interventions non-urgentes qui avaient été reportées pendant le pic de la crise sanitaire sont maintenant planifiées, ce qui nécessite davantage de produits sanguins que d’habitude.

Mais il y a actuellement moins d’endroits où les collectes de sang sont organisées. "En raison du passage massif au télétravail, les collectes de sang ne sont pas organisées actuellement dans de grandes entreprises", explique Ine Tassignon de la Croix Rouge de Flandre.

Pour avoir une réserve confortable de sang, la Croix Rouge doit disposer de 6.000 à 10.000 pochettes. "Depuis quelques semaines, nous frôlons la limite de 6.000 pochettes de réserve. Et nous sommes même déjà descendus sous cette quantité", précise Tassignon.

"En juin, nous faisons normalement des efforts considérables pour augmenter nos réserves de sang. Les vacances d’été sont alors toutes proches, et pendant celles-ci il est plus difficile de maintenir notre réserve de sang à niveau". Mais actuellement c’est même la réserve pour le mois de juin qui est en péril.

La récolte de sang d’urgence est organisée ce jeudi à Anvers, entre 15h et 20h. La Croix Rouge espère pouvoir accueillir 250 donneurs de sang. Il est aussi possible de prendre rendez-vous pour la collecte de sang mobile ou dans l’un des 13 centres de don, via l’adresse donorportaal.rodekruis.be ou le numéro d’appel gratuit 0800 777 00.

Jonas Roosens

Les plus consultés