(c) Peter De Voecht / PhotoNews

Pas de Mur de Grammont au programme du prochain Tour des Flandres

Le Tour des Flandres ne passera pas par le Mur de Grammont (Flandre orientale) le 18 octobre prochain, a confirmé Flanders Classics, en charge de l'organisation, vendredi. Flanders Classic a décidé de modifier les parcours de la Flèche Brabançonne (7/10), Gand-Wevelgem (11/10), le GP de l'Escaut (14/10) et le Tour des Flandres (17/10) "en raison du calendrier chargé qui attend les équipes en automne".

"La succession rapide des courses dans le nouveau calendrier va demander aux équipes une bonne organisation", a communiqué Flanders Classics. "Pour permettre aux équipes et aux coureurs de bénéficier du repos nécessaire, Flanders Classics a décidé, en concertation avec les équipes, de réduire légèrement le parcours de ses courses."
Le Tour des Flandres sera long de 241 km chez les hommes et 135 km chez les dames. Le changement le plus marquant est la disparition du Mur de Grammont. Le Valkenberg fait son retour tandis que le Vieux-Quaremont et le Paterberg seront toujours présents pour jouer un rôle crucial dans le final.
 

"Une gifle pour les amoureux du cyclisme"

Guido De Padt (Open VLD), le bourgmestre de Grammont, est très mécontent que Flanders Classics a décidé de supprimer le Mur de Grammont du parcours du Tour des Flandres prévu le 18 octobre. "C'est une gifle au visage aux amoureux de cyclisme en Flandre", a-t-il déclaré vendredi soir.

"Il est impensable qu'il n'a pas été possible de réduire le parcours à un autre endroit", a ajouté le bourgmestre. "L'année dernière, Grammont avait refusé de payer une petite somme d'argent pour le passage de la course car c'était à 100km de l'arrivée. Nous pensons donc qu'il s'agit d'une vengeance des organisateurs. Un monument du cyclisme est mis de côté."

Début décembre 2019, le conseil communal de Grammont avait décidé de ne plus payer Flanders Classics qui demandait 50.000 euros pour le passage du Tour des Flandres. Un montant jugé trop cher par les échevins de Grammont.