Un ambulancier frappé au visage en intervention à Anderlecht

Un pompier ambulancier a été victime de coups et blessures vendredi soir, vers 21h00, alors qu'il transportait un blessé vers l'hôpital Bracops à Anderlecht, a indiqué samedi le porte-parole des pompiers Walter Derieuw.

A l'approche de l'hôpital, l'ambulance a été bloquée dans son avancée par une voiture qu'elle voulait dépasser. Le conducteur mis en cause est descendu de son véhicule, de même que l'ambulancier, qui a alors reçu un coup de poing au visage.

Une patrouille de police de la zone Bruxelles-Midi a pu interpeller l'automobiliste, qui a été emmené au poste. Il a fait l'objet d'un procès-verbal pour coups et blessures volontaires.

Le blessé qui était dans l'ambulance est arrivé sans encombre à l'hôpital Bracops. L'ambulancier, en état de choc après son agression, y a également été soigné et un soutien psychologique a été mis à sa disposition. Il est en incapacité de travail pour quelques jours.

"Il s'agit d'une agression totalement gratuite", s'est indigné le délégué SLFP du Service d'Incendie et d'Aide Médicale urgente de la Région de Bruxelles-Capitale (Siamu), Eric Labourdette. 

L'ambulancier a porté plainte. La direction générale du Siamu s'y est associée.
 

Les plus consultés