Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved

Les exportations belges ont chuté de 24% en avril, les importations de 28,8%

Les importations et exportations de marchandises vers et depuis la Belgique ont chuté de manière drastique en avril, selon les premières estimations de la Banque nationale de Belgique publiées ce lundi. Les premières ont en effet diminué de 28,8% par rapport au même mois l'an dernier, tandis que les secondes ont connu un recul de 24%. C’est néanmoins un peu moins que la moyenne des exportations de la zone euro en avril, qui ont dégringolé de plus de 29%.

En mars, les baisses avaient été encore relativement limitées, tant pour les exportations (-6,1 %) que pour les importations (-8,8 %). Les mesures de confinement n'avaient toutefois été mises en place que durant la seconde moitié du mois.

Selon la Banque nationale de Belgique, c'est la première fois depuis le creux de la crise financière de 2008 que les chiffres sont aussi négatifs. En avril 2009, les exportations avaient alors chuté de 26,1% et les importations de 28,4%.

Dégringolade des exportations de la zone euro

Les exportations de la zone euro vers le reste du monde ont, elles aussi, chuté en avril de 29,3% par rapport au même mois en 2019, en raison des mesures de confinement liées au coronavirus, a annoncé ce lundi Eurostat.

Selon les premières estimations de l'Office européen des statistiques, les exportations de biens des 19 pays ayant adopté la monnaie unique se sont établies à 136,6 milliards d'euros en avril, contre 193,3 milliards d'euros le même mois de l'année précédente.

Les exportations des pays de la zone euro vers d'autres États membres de l'Union européenne ont été soumises à une pression particulièrement forte. Celles hors UE, vers des pays comme les États-Unis, la Chine, la Russie et le Royaume-Uni, ont également diminué.

La baisse des importations depuis le reste du monde vers la zone euro en avril était légèrement moindre: -24,8% par rapport à la même période 2019. Elles étaient de 133,7 milliards d'euros, contre 177,8 milliards d'euros en avril 2019.

En conséquence, la zone euro a enregistré en avril un excédent de son commerce international de biens avec le reste du monde en très forte baisse: +2,9 milliards d'euros contre +15,5 milliards d'euros en avril 2019.

Les plus consultés