Les élèves de 6e primaire connaissent mieux l’anglais que le français

Si l’on en croit les résultats d’une étude de doctorat réalisée par Vanessa De Wilde, qui donne notamment cours à l’Université de Gand à de futurs enseignants de langues étrangères, les élèves de 6e primaire dans les écoles néerlandophones du pays ont une meilleure connaissance de l’anglais que du français. Ils connaissent davantage de mots en anglais qu’en français, alors qu’ils ont déjà eu 2 ans de cours de français à l’école primaire mais pas encore de cours d’anglais. C’est notamment à travers la musique, le cinéma et les jeux vidéo qu’ils entreraient davantage en contact avec l’anglais que le français.

Vanessa De Wilde a analysé le vocabulaire que possèdent 110 enfants de 6e primaire, en français et en anglais. Il en ressort que ces élèves connaissent davantage de mots anglais que français à l'âge de 12 ans.

Dans un test qui leur était proposé, ces élèves ont eu en moyenne 64% pour le vocabulaire anglais et 41% pour le vocabulaire français. Ils affirment aussi avoir nettement plus de contacts avec l’anglais que le français en dehors de l’école. Ils regardent ainsi davantage la télévision et écoutent de la musique en anglais, ils font des jeux vidéo en anglais et utilisent plus souvent l’anglais que le français sur les réseaux sociaux.

94% aiment l’anglais, 63% le français

Les enfants qui sont davantage exposés au français ou à l’anglais ont obtenu de meilleurs résultats au test proposé par la doctorante, tant en français qu’en anglais. Ce qui confirme que dans l’apprentissage d’une langue, l’exposition à cette langue et une pratique régulière permettent d’apprendre plus rapidement.

Il apparait aussi que les mots en anglais ressemblent davantage à ceux en néerlandais (les deux langues étant germaniques), ce qui facilite leur apprentissage aux élèves flamands. Et il semblerait qu’il soit plus facile pour ces élèves d’apprendre en anglais des mots qu’ils ont appris à un très jeune âge en néerlandais.

Enfin 94% des élèves testés ont affirmé apprécier la langue anglaise, alors que 63% d’entre eux disaient aussi aimer le français.

Les plus consultés