Le Vlaams Belang reste le premier parti de Flandre, d’après un récent sondage

D’après les résultats du Grand baromètre Le Soir-RTL-TVI-Ipsos-Het Laatste Nieuws-VTM, le Vlaams Belang reste en Flandre le premier parti, avec 27,7% des intentions de vote, soit un très léger recul par rapport à mars dernier (-0,3%). La Première ministre Sophie Wilmès (MR) émerge quant à elle comme personnalité politique la plus populaire en Belgique francophone.

Le Vlaams Belang semble donc confortablement s’installer à la première place, déjà acquise en septembre 2019 et constatée désormais dans quatre sondages successifs, trimestre après trimestre. Le parti d'extrême droite est et reste la première formation politique flamande. Il séduit près d'un électeur sur trois. 

La N-VA, qui a très longtemps occupé cette première place enviable, poursuit son déclin, entamé également en septembre 2019 et se fixe à 20%, de plus en plus loin derrière son rival d'extrême droite. 

Quant au SP.A, il redevient, après un long déclin, le troisième parti de Flandre, avec 12,5% des intentions de vote (+2,9), au détriment du PVDA-PTB (-2%). Le CD&V, l'Open VLD et Groen ne connaissent que de légers mouvements. 

Les personnalités politiques les plus populaires parmi les sondés en Flandre sont tous des responsables de la N-VA: son président, Bart De Wever, l'ancien secrétaire d'Etat fédéral Theo Francken et le ministre-président flamand, Jan Jambon.

Ecolo en tête à Bruxelles

À Bruxelles, Ecolo, avec 19,1% des intentions de vote, retrouve sa première place occupée depuis les élections de mai 2019 et brièvement cédée au PS lors du dernier sondage, publié le 14 mars dernier. Les écologistes reculent certes un peu (-1,2), mais le PS fléchit davantage (-2,3), arrivant en deuxième position à 18,2%. Le MR reste stable en troisième position (17,4%). A Bruxelles, les électeurs ne se sont pas détournés non plus des extrêmes, gauche en l'occurrence, puisque le PTB progresse légèrement, à 12,6% (+0,4). Au classement des personnalités, Sophie Wilmès (MR) prend la pole position, devant Paul Magnette (PS) et Olivier Maingain (Défi). 

En Wallonie, le PS reste en tête mais en fléchissant à 23,7% (-1,8), suivi du MR qui remonte à 20,5% (+0,9) et du PTB à 18,7% (+0,1). Suivent Ecolo et, plus loin derrière, le CDH et Défi. La Première ministre Sophie Wilmès (MR) se hisse à la première place du classement des personnalités les plus populaires, devant le président du PS, Paul Magnette, et le ministre-président, Elio Di Rupo (PS). 

Les plus consultés