A Saint-Nicolas, la plus imposante grand-place du pays sera en partie végétalisée

La ville de Saint-Nicolas (Flandre-Orientale) a choisi les concepteurs qui vont réaménager sa grand-place. C'est la plus grande grand-place de Belgique, couvrant une superficie de 3,19 ha. Actuellement, elle est encore entièrement asphaltée mais à l’avenir, une zone de rencontre végétalisée et des plans d’eau y seront aménagés. L’artiste floral, designer et architecte de jardin Daniël Ost -qui est originaire de Saint-Nicolas- a été désigné pour le choix des végétaux. De nombreux espaces libres seront préservés pour l’organisation d’événements.

La procédure d’adjudication pour le réaménagement de la grand-place a été lancée il y a plus d’un an et à présent le bureau de conception a été désigné. Le conseil communal a choisi les concepteurs “TV Artgineering, LAMA Landscape Architects, Sweco Belgium (ALS_O)” et c'est l’artiste floral, citoyen d'honneur de la ville, Daniël Ost qui s’occupera de végétaliser la grand-place.

"Leur concept nous a convaincu que la place pouvait aussi devenir un espace agréable", déclare le bourgmestre Lieven Dehandschutter (N-VA). Le concept n'a pas encore été élaboré en détail. Pour ce faire, les concepteurs veulent d’abord consulter davantage la ville et ses habitants.

(lire la suite de l'article en-dessous de la photo)
 

"L'ambition est de donner un nouveau look à la grand-place", explique Lieven Dehandschutter. "Le réaménagement remonte à 2005, lorsque le parking souterrain a été construit, ce qui est un grand avantage. Il y a aussi de plus en plus d'événements et nous disposons de suffisamment d’espace pour cela. Mais lorsqu’il n’y a pas d'événements, c'est un espace vide qui n'attire pas, nous voulons changer cela".

La place sera entourée d'arbres, il y aura une pelouse au centre et aura aussi des plans d'eau. "Ce sera une sorte de jardin de ville, à l'origine la place était aussi une zone verte. Les gens pourront y pique-niquer, les enfants pourront y jouer. Maintenant, ce n'est pas possible parce que quand il fait beau, la place est bien trop chaude et il n'est pas agréable de s'y asseoir".

(lire la suite de l'article en-dessous de la photo)

Beaucoup d'habitants craignaient que l'espace pour les événements ne disparaisse, mais ce n'est pas ce qu’affirme Lieven Dehandschutter. "Les événements seront maintenus, les Fêtes de la Paix (Vredefeesten), le grand festival du cirque (Sint in de Piste) aussi le marché du jeudi".

Mobilité moderne

La nouvelle grand-place sera adaptée à la mobilité d'aujourd'hui, mais aussi aux besoins de demain. "Ce serait stupide si nous devions tout reconstruire dans dix ans. La place répond maintenant aux besoins de stationnement par le biais du grand parking souterrain", explique l’architecte Leo Van Broeck. "Mais le nouveau concept tiendra compte d'une plus forte demande de voitures partagées, de l'augmentation des cyclistes et des piétons et de plus de transports en commun".

 

Les plus consultés