Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.

Covid-19: tous les indicateurs à la baisse, moins de 300 patients hospitalisés

Tous les indicateurs de l'évolution de l’épidémie de nouveau coronavirus en Belgique sont en baisse, selon le dernier rapport épidémiologique publié ce mardi matin Sciensano. L'Institut scientifique de santé publique se focalise cependant désormais sur l'évolution de tendances au cours des 7 jours écoulés, étant donné que le virus circule moins dans notre pays.

Lundi, 293 patients atteints du Covid-19 étaient encore toujours hospitalisés, ce qui représente une diminution de 26% en sept jours. Les soins intensifs accueillaient 42 malades (-45% en une semaine). Vingt patients nécessitaient une assistance respiratoire et trois une ECMO, soit une oxygénation par membrane extracorporelle qui fournit, outre une aide respiratoire, une assistance cardiaque.

"Au cours des sept derniers jours, le nombre total de lits d'hôpital occupés a diminué de 102, dont 34 lits occupés en soins intensifs de moins", souligne Sciensano.

La Belgique déplore également 9.713 décès. Alors que le pays comptait en moyenne 10 décès par jour, il n'en recense "plus que" cinq par jour actuellement, une moyenne calculée sur la période du 13 au 19 juin. Le nombre de défunts affiche dès lors une évolution de -46% en sept jours. La moitié des malades ayant perdu la vie sont décédés à l'hôpital et l'autre moitié en maisons de repos.

Le pays compte 60.810 cas avérés d'infection au nouveau coronavirus avec, du 13 au 19 juin, 89 nouveaux cas détectés par jour, une moyenne en baisse de 17% en sept jours. La majorité des contaminations confirmées l'ont été en Flandre (56%), tandis que 32% des cas concernent la Wallonie et 10% Bruxelles.

Sciensano indique également qu'entre début mars et ce lundi, les laboratoires ont effectué 755.789 tests. En outre, depuis le 10 avril, la plateforme nationale de tests en maisons de repos, autres collectivités résidentielles et centres de triage, a réalisé 376.094 tests.

En raison de la diminution de la propagation du Covid-19 ces dernières semaines, les rapports de l’Institut scientifique de santé publique sont désormais axés sur l'évolution des tendances et non plus sur les chiffres journaliers, a indiqué lundi l'institut national de santé. "Cela permet de mieux objectiver l'évolution de l'épidémie, indépendamment des fluctuations des chiffres journaliers", expliquait Sciensano lundi dans un communiqué.

Les plus consultés