Alexis Haulot

Conseil National de Sécurité : La bulle sociale élargie à 15 personnes à partir du 1er juillet

La bulle sociale sera élargie à 15 personnes à partir du 1er juillet, a indiqué ce mercredi la Première ministre, Sophie Wilmès, au cours de la conférence de presse qui a suivi le Conseil national de sécurité.

Le Conseil national de Sécurité a décidé, mercredi, d'activer la phase 4 du déconfinement le 1er juillet, a annoncé la Première ministre, Sophie Wilmès, à l'issue de la réunion du CNS.

Avant d'entrer dans le vif des mesures, Sophie Wilmès est revenue sur les rassemblements festifs de ce week-end, notamment à Bruxelles. "Les personnes présentent lors de ces rassemblements ont pris le risque de mettre en péril l’effort collectif de la population Nous ne sommes pas à l'abri d'un rebond de l'épidémie. La jeunesse fait une erreur en pensant qu'elle est moins exposée au virus", a-t-elle notamment averti.

Le 1er juillet, les piscines, centres de bien-être, théâtres, cinémas, casinos, parcs d'attraction, plaines de jeux couvertes ainsi que les salles de réception et de fête pourront rouvrir mais sous conditions. Les manifestations en extérieur seront autorisées, avec un maximum de 400 personnes et à condition également de respecter les mesures de sécurité, à l’intérieur ce nombre sera limité à 200 personnes.

Dans les structures permanentes, une "matrice de sécurité" fixe des règles pour les événements ponctuels. "C'est une possibilité qui est offerte à partir du moment où les règles sont respectées. Il ne s'agit pas d'inviter ces 400 personnes dans son jardin", a expliqué la Première ministre.

La fermeture des cafés et des restaurants reste fixée à 1h du matin.

Les mesures de sécurité en vigueur pour les marchés restent d'application mais la limitation des 50 étals est levée.

Les endroits qui ne pourront pas rouvrir sont les discothèque et les événements de masse comme par exemple les festivals.

Le port du masque ne sera pas obligatoire dans les magasins

A partir du 1er juillet il ne sera plus nécessaire de faire ses courses seul à condition d’être accompagné de personne faisant partie de la même bulle sociale. Les différents gouvernements n'ont pas choisi d'imposer le port du masque pour le moment, comme l'avaient demandé certains virologues, car ce serait difficile à expliquer à la population alors que la pandémie décroît. Par contre, en cas de recrudescence du virus, le port du masque pourrait être obligatoire dans les endroits ouverts au public fortement fréquentés.

Hommage aux victimes du Covid-19 et aux métiers de première ligne le 21 juillet

Un hommage sera rendu, le 21 juillet prochain, aux victimes du covid-19 et aux métiers de première ligne, a encore annoncé la Première ministre, Sophie Wilmès.

La fête nationale associera un hommage aux victimes du covid-19 et aux métiers en première ligne lors de cette période difficile, a précisé Sophie Wilmès.
Quant au défilé militaire et civil, il prendra cette année une autre forme, a-t-elle ajouté.

"L'absence de fête au parc et de feux d'artifice ne nous empêchera pas de célébrer cette journée à Bruxelles et dans d'autres régions du pays. Différentes prestations artistiques seront ainsi prévues et retransmises en direct à la télévision", a poursuivi la Première ministre en précisant que le scénario de cette Fête nationale particulière "est toujours en cours d'élaboration"
 

Les plus consultés