Courtrai lance un baromètre pour éviter les grands rassemblements de personnes

La ville de Courtrai ( Flandre occidentale) va utiliser un baromètre indiquant le nombre de personnes afin d’éviter les grandes foules, en cette période de coronavirus. L’objectif est d’empêcher que trop de gens se rassemblent lorsque les cafés et les restaurants ferment à 1 h du matin. 

A Courtrai on veut à tout prix prendre des mesures pour éviter les comportements à risque comme cela s’est produit le week-end dernier à Ixelles, Anderlecht et Hasselt. Pour empêcher que de grands rassemblements de personnes se forment, la ville va installer des baromètres qui mesurent le nombre de personnes.

Quatre endroits de la ville seront constamment surveillés par des caméras. Ce sont les quatre endroits les plus fréquentés de Courtrai, comme la Grand Place, la rue commerçante ou les quais surbaissés de la Lys aux abords des tours du Broel.

En tant que ville étudiante et avec les températures très chaudes actuelles, il est tout à fait possible que des fêtes soient organisées spontanément dans les jours à venir. C'est pourquoi la ville veut agir de manière préventive.

"Grâce à ce baromètre comportant trois couleur les gens pourront voir quels endroits il vaut mieux éviter" a expliqué l’échevin Arne Vandendriessche. Les trois couleurs sont : le vert pour "kalm" (calme) , l’orange pour "opletten" (être vigilant) et le rouge pour "wegblijven" (à éviter).

Vous pouvez consulter ce baromètre via le site internet de la ville et les réseaux sociaux.