Nicolas Maeterlinck

De Lijn inaugure son trambus entre l'aéroport de Zaventem et Jette

Le premier trambus (Ringtrambus) de la société régionale de transports en commun De Lijn a été officiellement inauguré ce dimanche à Brussels Airport. Il doit contribuer à réduire le trafic du nord de Bruxelles en reliant l'aéroport international de Zaventem à l'hôpital universitaire de Jette, en passant par Brucargo, le centre de Vilvorde et le plateau du Heysel.

L’administrateur-délégué de Brussels Airport, Arnaud Feist, a souligné l'importance d'une telle ligne de transport. "L'aéroport dispose de l'une des gares de bus les plus empruntées du pays. Les bus sont plus nombreux à rouler ici que les mouvements d'avions et, à côté des milliers de passagers de ces avions, il y a aussi des milliers de navetteurs qui utilisent les transports publics."

Avec leur moteur hybride, ces 14 trambus - d'une longueur de 24 mètres chacun - ne sont pas seulement plus silencieux, ils sont également plus propres. Ces véhicules, qui ont l'aspect d'un tram tout en étant assez maniable, emprunteront le trajet de la ligne 820, à quelques exceptions près. Le trambus passera toutes les 30 minutes pendant les grandes vacances, avant de voir sa fréquence doubler dès septembre. Il circulera toutes les demi-heures le samedi et toutes les heures le dimanche.

Il évolue en site propre sur la plupart de son parcours. "C'est une première pour la Flandre et la Belgique et ce n'est pas un hasard si cela se fait dans cette région", commente Roger Kesteloot (photo archives), directeur-général de la société De Lijn. "La mobilité représente un défi majeur dans le Brabant flamand. La ceinture nord de Bruxelles est l'une des zones les plus embouteillées. Le trambus constitue un premier accomplissement en vue de changer la donne".

La flotte de trambus a coûté 12,2 millions d'euros. La Flandre a investi quelque 60 millions d'euros dans le projet.