Les réservations de logements de vacances reprennent en Flandre

Depuis le milieu du mois de juin, le nombre de réservations de logements de vacances en Flandre dépasse le nombre de réservations effectuées l’an dernier à la même époque. C’est ce qu’indiquaient ce dimanche la ministre flamande du Tourisme Zuhal Demir (dans l’émission "De Zevende Dag" à la VRT) et l’office Toerisme Vlaanderen. Entre la mi-mars et la mi-mai, les hôtels, bed & breakfast et logements de vacances en Flandre avaient par contre enregistré 90% de réservations en moins, en raison de la crise sanitaire.

Depuis le début du mois de juin, les réservations de vacances en Flandre ont repris en s’accélérant, et depuis mi-juin le nombre de réservations est déjà plus élevé que l’an dernier à la même époque. C’est ce qui ressort des données du module de réservations Stardekk, et cela s’explique par le fait que les Belges envisagent nettement moins cette année de prendre l’avion pour partir en vacances - en raison des incertitudes de la crise sanitaire - et préfèrent rester dans le pays.

D’après la ministre Zuhal Demir, 80% des personnes questionnées indiquent vouloir se reposer de préférence dans un endroit calme, peu touristique et au vert. C’est donc dans les logements en pleine nature que les réservations ont le plus augmenté ces derniers jours.

Patrick Post

Dans les villes d’art de Flandre, qui dépendent nettement plus des touristes étrangers - notamment des Japonais et Américains pour une ville comme Bruges, par exemple -, les réservations reprennent nettement plus lentement. De façon générale, elles ont repris le 4 juin, le jour où le Conseil national de sécurité prenait des décisions concernant le tourisme.

Pendant la première semaine de juin, le nombre de réservations a plus que doublé par rapport à la dernière semaine de mai (+118%). La plus importante augmentation des réservations a été constatée dans les bed & breakfast, les hôtels suivant la tendance générale, alors que les chalets de vacances attirent encore moins de monde.

"Depuis le milieu du mois de mars, le secteur touristique a enregistré quelque 5 milliards d’euros de pertes. Il faut être honnête: le secteur n’arrivera plus à rattraper ce déficit. Il s’agit donc maintenant avant tout de limiter les dommages et les chiffres positifs nous montrent une tendance très encourageante", estimait la ministre Zuhal Demir.

Toerisme Vlaanderen peut observer via la plateforme Stardekk les réservations dans plus de 600 hôtels, 242 bed & breakfasts et 127 logements de vacances.

Belga

Les plus consultés