Patrick Post

Bruges annonce une campagne d'un million d'euros pour relancer le tourisme

Bruges donnera le coup d'envoi mercredi 1er juillet d'une campagne destinée à relancer le tourisme dans la Venise du Nord. Pour cette opération de communication, baptisée "Imagine Bruges", plus d'un million d'euros ont été dégagés. Les touristes habituels de la cité d’art, venant avant tout des Etats-Unis et du Japon, ne pouvant encore faire le voyage vers la Belgique en raison de la crise sanitaire, il s’agit d’y attirer davantage de Belges et de visiteurs de pays européens voisins.

En temps normal, Bruges accueille 8,3 millions de visiteurs par an. Mais la crise sanitaire liée au coronavirus réduit ce nombre à une peau de chagrin. Le bureau de tourisme de Flandre occidentale Westtoer estime la perte pour la région de Bruges entre 130 er 150 millions d'euros.

La campagne qui sera lancée mercredi doit permettre de redresser la barre. Le plan se poursuivra jusqu'en 2022, en différentes phases. Dans un premier temps, l'accent sera mis sur le tourisme intérieur, ainsi que celui des pays frontaliers comme les Pays-Bas, la France et l’Allemagne. Une phase ultérieure visera d'autres marchés comme le Royaume-Uni et des destinations plus lointaines.

L'attention sera surtout portée sur les séjours touristiques. "Le tourisme intérieur à Bruges représente 52% des visites touristiques dans la ville", a précisé le bourgmestre Dirk De fauw (photo ), qui se présentait pour la première fois en public après son agression le 20 juin dernier. "Nous nous concentrons aussi sur les pays frontaliers pour augmenter notre potentiel en termes de séjour de 18 à 70%."

La campagne mettra en lumière les divers atouts de la ville sur les réseaux sociaux, ainsi que sur les sites de la Ville et de son Office de tourisme.

Les plus consultés