Dix-huit camions d’une firme de transport saisis à Geluwe après un contrôle de l’inspection du travail

Dix-huit camions ont été saisis samedi dans le cadre d'une inspection menée à grande échelle dans une entreprise de transport de la localité de Geluwe située en Flandre Occidentale. L'entreprise  lituanienne a aussi été contrainte de payer 40.000 euros d'amendes en perception immédiate.

La police judiciaire fédérale, la zone de police Arro Ypres (Flandre occidentale), l'inspection du travail, et l'inspection flamande du logement ont soumis cette entreprise lituanienne à un contrôle approfondi. L'ensemble des camions ont été contrôlés et des recherches ont également été menées concernant des infractions en matière de droit pénal social, les conditions de travail et de salaire des travailleurs et en matière de législation environnementale.

Vingt-cinq travailleurs ont été entendus. Ils provenaient de Biélorussie, d'Ukraine, et de Kirghizistan.

Sur base des premières constatations, l'auditeur du travail a décidé de faire procéder à la saisie de seize camions à Geluwe (Flandre occidentale) et de deux autres qui se trouvaient à Houthalen (Limbourg). Une voiture de service a également été immobilisée.

Les saisies sont basés sur des infractions au droit pénal social. La partie habitable de l'entreprise où plusieurs travailleurs séjournaient a été déclarée inhabitable.

L'entreprise qui travaille à l'aide de camions immatriculés en Lituanie, en Pologne, et en Estonie était déjà dans le viseur des forces de l'ordre. Celles-ci avaient constaté des infractions en matière d'étalonnage de l'appareil d'enregistrement, du limiteur de vitesse, et en matière de contrôle technique des véhicules. L'entreprise avait été contrainte de payer 40.000 euros d'amendes en perception immédiate.

De plus, des riverains s'étaient plaints de nuisances provoquées par les chauffeurs durant le week-end, à hauteur d'un parking situé à proximité de la bretelle d'autoroute, à Beselare (Flandre occidentale).
 

Les plus consultés