Aleksander Perkovic/laif

Une nouvelle prime flamande de 1.500 euros pour les travailleurs "vulnérables" du secteur culturel

Le gouvernement flamand a approuvé différentes nouvelles mesures pour soutenir le secteur culturel mis en difficulté par la crise sanitaire. Les personnes qui travaillent dans le secteur pourront ainsi demander et obtenir, sous certaines conditions, une prime forfaitaire de 1.500 euros. Les organisations qui sont déjà structurellement soutenues par les autorités vont par ailleurs pouvoir bénéficier de subsides complémentaires. 

Le gouvernement de Jan Jambon s’était déjà accordé sur une somme de 65 millions d’euros pour venir en aide au secteur culturel. Différentes mesures concrètes ont désormais été élaborées. 

L’une d’elles concerne une prime forfaitaire de 1.500 euros, accordée aux "acteurs vulnérables de l’écosystème culturel flamand". Il s’agit de personnes actives dans le secteur, mais qui n’ont pas pu bénéficier des différentes mesures de compensation proposées au niveau fédéral ou régional. Les autorités flamandes évoquent ainsi un groupe qui était jusqu’ici "tombé entre les mailles du filet". 

La prime pourra en principe être demandée par l’intermédiaire d’une application dès le 17 juillet prochain. Les demandes pourront se faire jusque fin août. "Compenser tous les dommages est hélas impossible, mais je suis heureux que les artistes et collaborateurs individuels, qui ne sont pas sous la tutelle d’une institution, puisse également utiliser le fonds d’urgence", a commenté le ministre-président Jan Jambon (N-VA). 

Subsides supplémentaires

Les organisations culturelles qui reçoivent déjà un soutien structurel des autorités flamandes vont par ailleurs pouvoir demander des subsides supplémentaires. Ceux-ci devront les aider à compenser les pertes financières liées aux annulations de leurs activités publiques. 

Parallèlement à ces deux mesures, une série d’organisations centrales recevront également des moyens en plus pour amortir le choc de la crise. Parmi elles, on retrouve notamment le Fonds flamand pour l’Audiovisuel (VAF), ou l’association Literatuur Vlaanderen.

Les plus consultés