Distinctions honorifiques flamandes : une caissière et une femme de ménage couronnées

Comme chaque 11 juillet depuis maintenant 6 ans, le gouvernement flamand a attribué ses décorations honorifiques pour rendre hommage aux personnes et ou aux organisations qui se sont distinguées dans la société. Cette année, le ministre-président Jan Jambon (N-VA) a décoré deux "Flamands ordinaires" pour leur dévouement durant la crise sanitaire. Le danseur, chorégraphe et auteur Ish Ait Hamou a également été récompensé.

En cette année particulière, le gouvernement flamand a décidé de décorer des citoyens qui ont participé en silence au roulement de la société durant la pandémie du coronavirus. Martine Vaneyck, femme de ménage aux soins intensifs de l’hôpital de Saint-Trond, et Ann Maes, caissière dans un supermarché de Kuurne/Waregem, ont ainsi été invitées à venir chercher leur récompense.

Selon le ministre-président flamand, Jan Jambon (N-VA), cette démarche constitue un hommage à toutes celles et ceux qui ont souvent mis leur santé en danger pour continuer à faire tourner la société durant la lutte contre le Covid-19.

Le danseur, chorégraphe et auteur Ish Ait Hamou a également été couronné pour son roman "Het moois dat we delen" ("Les belles choses que nous partageons", ndlr), un ouvrage qui pousse le lecteur à réfléchir sur la migration dans notre société et aux avantages que les gens peuvent représenter les uns pour les autres.

La pédagogue, criminologue et thérapeute comportementale Ingrid De Jonghe a pour sa part été distinguée pour son travail au sein de TeJo, une organisation d’accueil et d’aide à la jeunesse. L’asbl Vlaanderen Feest a, elle aussi, été décorée.

Les plus consultés