Le vote sur la proposition de loi sur l’avortement à nouveau reporté

Le CD&V, la N-VA et le Vlaams Belang ont pu réunir mercredi 53 députés à la Chambre pour obtenir l'envoi de nouveaux amendements à la proposition de loi sur l'avortement au Conseil d'Etat. Le débat et le vote en séance plénière n'auront donc pas lieu avant la rentrée.

C'est déjà la quatrième fois qu'un avis est demandé au Conseil d'État. Cependant, le chef de groupe du CD&V à la Chambre, Servais Verherstraeten, a déclaré qu'il n'y aurait pas de cinquième fois après l'été. En ce qui le concerne, un consensus devra être recherché dans les mois à venir, mais avec ou sans consensus, le débat sur le fond aura lieu en septembre.

Ce nouveau report devrait permettre aux négociateurs de poursuivre leurs pourparlers en vue de former une nouvelle coalition au fédéral, sans que le vote sur l'avortement ne fasse obstacle. Comme on le sait, les présidents Egbert Lachaert (Open VLD), Georges-Louis Bouchez (MR) et Joachim Coens (CD&V) tentent d'élargir la coalition actuelle à la N-VA, au SP.A et au CDH. Le président de la N-VA, Bart De Wever, a cependant clairement indiqué le week-end dernier que de nouvelles négociations seraient impossibles si l'assouplissement de la loi sur l'avortement obtenait un feu vert au parlement.
 

Les plus consultés