Open Tervuren

A Tervuren, les drapeaux belges retirés le jour de la Fête nationale

Ce 21 juillet, des conseillers communaux du parti Open Tervuren avaient accroché des drapeaux belges à plusieurs endroits du centre de Tervuren. Le parti voulait ainsi donner plus d’attention à la Fête nationale qui, depuis quelques années, n’est plus célébrée dans la commune du Brabant flamand. Les drapeaux ont toutefois rapidement été retirés. 

"Alors que le 11 juillet, le jour de la Fête de la Communauté flamande, des drapeaux flamands ornent les rues du centre, on n’y trouve aucun drapeau tricolore lors de la Fête nationale belge", explique Thomas Geyns (Open Tervuren). "Que ce soit clair, il ne s’agit pas des drapeaux sur les bâtiments officiels", précise-t-il. "Mais sur les mats qui sont utilisés pour les évènements, on ne trouve rien, alors qu’un lion flamand y est bien hissé le 11 juillet". 

On dirait qu’à Tervuren, la N-VA ne nous permet pas d’être Belge

Thomas Geyns

Face à cette situation, des conseillers communaux d’Open Tervuren ont accroché le matin du 21 juillet des drapeaux belges à plusieurs endroits dans le centre. "Mais vers 14h30, nous avons constaté que nos drapeaux avaient été retirés", indique Thomas Geyns. 

"Nous déplorons ce comportement anti-Belge du collège communal de Tervuren qui est dirigé par la N-VA. A travers notre action, nous n’avons pas l’intention de promouvoir la Belgique ou d’être anti-flamand. Mais on dirait qu’à Tervuren, la N-VA ne nous permet pas d’être Belge, et qu’on ne peut pas célébrer la Fête nationale dans notre commune", déplore-t-il. 

"Aucun problème avec la Fête nationale"

D’après l’échevine N-VA, Lut Kint, la Fête nationale ne pose aucun souci à son parti. "Il n’est naturellement pas permis de pendre de la sorte des drapeaux partout, mais nous n’avons pas de problème avec les gens qui aiment célébrer le 21 juillet. Tout le monde peut le faire comme il l’entend", a-t-elle réagi.

Open Tervuren

Les plus consultés