La Flandre a perdu 1.600 hectares de zones agricoles depuis 2010

Entre 2010 et 2019, la Flandre a perdu quelque 1.600 hectares de zones agricoles. C’est ce qu’a indiqué la ministre régionale de l'Environnement, de l'Énergie et du Tourisme, Zuhal Demir, en réponse à une question parlementaire.

La perte s'est élevée au total à 1.960 hectares, qui ont reçu une autre destination que l'agriculture, au cours de la décennie écoulée. Mais la Flandre a dans le même temps gagné 360 hectares de zones agricoles, a précisé la ministre Demir (N-VA) en réponse à une question écrite du député flamand Jeremie Vaneeckhout (Groen).

Les pertes les plus importantes ont été enregistrées dans les provinces de Flandre occidentale (580 ha), d'Anvers (330 ha), de Flandre orientale (320 ha), du Brabant flamand (190 ha) et du Limbourg (180 ha).

Dans la plupart des cas, les 1.960 hectares de terrains agricoles ont été affectés à l'industrie (740 ha), aux loisirs (390 ha), au logement (250 ha), aux zones boisées (55 ha), à la nature (20 ha) et au verdissement (95 ha), a encore précisé la ministre de l’Environnement.

Les plus consultés