Le Conseil national de sécurité se réunira lundi pour envisager des mesures supplémentaires

Le Conseil national de sécurité se réunira ce lundi, a annoncé samedi sur Twitter la Première ministre Sophie Wilmès (MR). La réunion se fera sur la base d'un nouveau rapport de la cellule d'évaluation de la pandémie (Celeval) avec pour objectif d’envisager des mesures nationales supplémentaires. "Une approche locale forte est également fondamentale pour les zones les plus touchées", a-t-elle précisé. Plus tôt dans la journée, la ministre de la Santé publique, Maggie De Block (Open VLD), avait émis le souhait que le prochain Conseil national de sécurité (CNS) se réunisse plus tôt que vendredi prochain.

La dernière réunion du CNS remonte à jeudi. Initialement envisagée pour entamer une nouvelle phase de déconfinement, la réunion a marqué un coup d'arrêt dans ce processus en raison des chiffres présentant les signes d'un rebond à plusieurs endroits dans le pays.

Les dernières mesures sanitaires sont entrées en vigueur ce samedi. L'obligation de porter un masque est ainsi élargie aux lieux publics fort fréquentés. Le masque buccal est obligatoire sur les marchés et les brocantes, dans les espaces publics où se trouvent de nombreuses personnes et où les distances de sécurité ne peuvent pas être respectées, comme dans les rues commerçantes, les bâtiments administratifs et les établissements horeca, tant qu'on n'est pas assis à table.

De nombreuses communes ont de leur côté défini des zones de l'espace public où le port du masque est obligatoire. Les clients des bars et restaurants sont systématiquement invités à laisser leurs coordonnées (numéro de téléphone ou adresse e-mail), afin de pouvoir être contactés par la cellule de tracing.

Par ailleurs, l'heure de fermeture des magasins de nuit est avancée à 22h00, au lieu de 01h00 précédemment. L'usage les narguilés, individuel ou collectif, est désormais interdit dans les lieux accessibles au public, notamment les bars à chichas.

Les autorités locales peuvent en outre prendre des mesures spécifiques allant le cas échéant jusqu'au confinement de la commune. Quant aux voyages, un formulaire devra être complété en ligne à partir du 1er août prochain lors du retour d'une destination étrangère, également dans un souci de traçage.

La règle de la bulle des 15 personnes par semaine reste de rigueur. Certains experts estiment qu'il aurait fallu la ramener à dix.

Les plus consultés