Chargement lecteur vidéo ...

Bruxelles annule sa Foire du Midi, les forains protestent

Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close, a annoncé ce lundi sa décision d'annuler complètement la prochaine édition (déjà raccourcie) de la Foire du Midi, qui devait se tenir du 1er au 30 août. "Il n'est plus possible de tenir cet évènement étant donné les nouvelles mesures définies par le Conseil national de sécurité", qui s'est réuni plus tôt dans la journée, a annoncé le bourgmestre lundi après-midi sur Twitter.

Philippe Close explique cette "difficile décision" par "l'évolution de l'épidémie depuis jeudi dernier". Le nombre moyen d'infections au coronavirus est passé à 278,9 par jour entre le 17 et le 23 juillet, soit une augmentation de 71% par rapport à la semaine précédente, selon les données publiées lundi par l'institut de santé publique Sciensano.

Les autorités communales rencontreront mardi les représentants des forains "pour leur expliquer notre décision et analyser avec eux la situation", a ajouté dans son tweet lez bourgmestre Close.

Jeudi, l'échevin des Affaires économiques de la Ville de Bruxelles, Fabian Maingain (DéFI), avait estimé que la nouvelle réunion du Conseil national de sécurité (CNS) aurait "a priori" peu d'impact sur l'organisation de la Foire du Midi, rappelant que les foires avaient été placées dans la même catégorie que les marchés, sans limitation à 400 personnes.

De 400, les événements en extérieur sont toutefois passés maintenant à 200 participants. La Foire du Midi devait initialement débuter le 18 juillet.

Les forains sont déçus

La décision fâche les forains. "Nous sommes déçus", s’écriait William Severs. “Ce que nous ne parvenons pas à comprendre, c’est qu’il y a marché tous les dimanches à Anderlecht. Et les parcs d’attractions restent ouverts. C’est tout simplement de la discrimination à notre égard. Nous sommes parfaitement capables d’organiser une Foire de Midi dans les règles de la sécurité sanitaire. Les visiteurs doivent alors porter un masque et le nombre de visiteurs par attraction est limité", estime Severs.

La Foire devait commencer samedi. Certaines attractions se sont donc déjà installées à Bruxelles. Les forains devaient se réunir ce lundi soir, avant une réunion mardi avec la Ville de Bruxelles. "Le bourgmestre et les échevins nous donneront davantage d’informations mardi", indiquait William Severs.

"Mais nous sommes prêts à sombrer. Depuis novembre 2019 déjà nous ne pouvons plus participer à des kermesses. Mais nos factures continuent à rentrer. Il y aura des faillites et des victimes de ces mesures. C’est une véritable catastrophe. Il y aura certainement des actions de protestation, que nous ne pourrons éviter", concluait William Severs.

Les plus consultés