Anvers: jusqu’à 1.600 euros d’amende pour non-respect du couvre-feu

Le "lockdown light" (confinement allégé) élaboré à l’attention de la province d’Anvers, où le nombre de contaminations au nouveau coronavirus remonte plus rapidement que dans le reste du pays actuellement, entre en vigueur ce mercredi soir. Le décret provincial stipulant les mesures et permettant d’en contrôler l’application est terminé et a été publié. La gouverneure de la province anversoise, Cathy Berx (photo), en a détaillé les mesures au cours d’une conférence de presse tenue dans l’après-midi. A retenir : le port du masque est obligatoire, à l’exception de la pratique de sport intensif dans une infrastructure adéquate, mais le football n’est pas exempté des mesures de précaution renforcées. Dans les cafés et restaurants, un maximum de 4 personnes pourront partager une table. Et le non-respect des nouvelles mesures - à commencer par le couvre-feu qui débute à 23h30 - entraine des amendes pouvant aller jusqu’à 1.600 euros.

Le couvre-feu (23h30 - 6h) entre donc en vigueur avec un jour de retard en province anversoise, le texte légal pour son instauration n’ayant pu être terminé mardi. Les magasins de nuit ne pourront plus vendre d’alcool à emporter après 22h, tandis que les cafés et restaurants devront fermer leurs portes à 23h. Les clients auront alors encore une demi-heure pour rentrer chez eux, avant l’entrée en vigueur du couvre-feu. Celui-ci devra être strictement respecté, sauf par les personnes qui doivent se rendre au travail ou celles qui doivent aller d’urgence à l’hôpital ou venir en aide à une personne fragilisée.

La gouverneure Cathy Berx a précisé que les départs ou retours de vacances seront également autorisés pendant les heures du couvre-feu.

Tout non-respect de cette mesure nocturne sera par contre sanctionné d’une amende pouvant atteindre 1.600 euros. Des enfreintes aux mesures renforcées de protection sanitaire en province anversoise pourront même donner lieu à des peines de prison d’une durée maximale de 14 jours.

Port du masque généralisé, sauf pour les sports intensifs

Dans le cadre du port du masque obligatoire en province d'Anvers (pour les citoyens de plus de 12 ans), une seule exception a finalement été introduite. Elle concerne les sports intensifs, pour autant qu'ils soient pratiqués dans une infrastructure sportive adéquate et/ou dans des endroits où le risque de transmission du Covid-19 est "quasi nul" en raison de la brièveté et du passage occasionnel des personnes.

Des médecins avaient en effet souligné que le port du masque pendant la pratique de sports intensifs pouvait être dangereuse, dans certains cas.

Les mesures supplémentaires pour endiguer la propagation du coronavirus valent également pour le football professionnel. Il est actuellement interdit, à l'échelle provinciale, de pratiquer un sport collectif rassemblant plus de dix adultes, a encore précisé la gouverneure Cathy Berx.

Une exception pourrait être obtenue uniquement si un avis différent est émis par la cellule d'évaluation Celeval, qui a été consultée à ce sujet par la gouverneure.

ROBIN UTRECHT

Maximum quatre par table au restaurant et café

Enfin dans le secteur horeca, le nombre maximum de personnes pouvant être assises à une même table a finalement été fixé à quatre, pour toute la province anversoise. C’est moins que les 10 personnes autorisées au niveau fédéral.

Une exception sera faite cependant pour les foyers avec beaucoup d’enfants. "Une famille avec trois ou quatre enfants doit pouvoir partager une seule et même table", précisait Cathy Berx.

Foto: Radio 2

Les plus consultés