Chargement lecteur vidéo ...

Les forains manifestent à Bruxelles contre des restrictions sanitaires "discriminantes"

Environ 300 véhicules de forains se sont rassemblés vendredi matin sur le parking C du plateau du Heysel à Bruxelles pour protester contre les fermetures de foires et kermesses en raison de restrictions sanitaires, qu'ils jugent discriminantes. L’impressionnant cortège a provoqué d'importants embarras de circulation sur leur trajet, notamment sur la petite ceinture.

La manifestation des forains vise à faire entendre les difficultés du secteur. "C'est la 3e année de mon attraction. C'est un gros investissement pour moi. D'autres jeunes comme moi ont investi de l'argent dans des attractions et ils ne peuvent pas ouvrir. Les syndicats belges ont pourtant réalisé des protocoles d'hygiène", explique Jim Bodet, un jeune forain de la foire du Midi et l'un des organisateurs de l'action. 

Patrick De Corte, le président de l'Union des forains bruxellois, a exprimé son soutien aux jeunes forains de la foire du Midi qui sont à l'initiative de l'organisation de cette manifestation. "Ce n'est pas seulement pour la foire du Midi. C'est une manifestation pour toutes les foires qui sont annulées les unes après les autres. C'est aussi le cas des petites kermesses qui n'attirent pas plus de 200 personnes par jour. C'est un drame pour notre profession. Des forains de Wallonie et de Flandre viendront manifester dans la capitale. Les foires sont fermées, mais pas les marchés ni les parcs d'attraction. Nous sommes discriminés par rapport à eux et c'est cette injustice qui nous fait mal", conclut-il.

Notons que La Ville de Bruxelles compte débloquer un demi-million d'euros pour dédommager les forains qui ont déboursé des frais de montage alors que la foire du Midi a finalement été annulée.

La somme allouée sera répartie entre les métiers au prorata des métrés d'emplacement. 

Les plus consultés