PDV

L'Antwerp décroche la Coupe de Belgique et un ticket pour l'Europa League

Dans le stade Roi Baudouin vide de spectateurs (prévention contre le coronavirus oblige), l'Antwerp a remporté samedi soir la Coupe de Belgique de football pour la troisième fois de son histoire en battant le Club Brugeois 1-0. Lior Refaelov a inscrit l'unique but de la partie, à la 25e minute de jeu, offrant une troisième Coupe au 'Great Old' et envoyant son équipe directement en phase de groupes de l'Europa League. Au détriment du Sporting Charleroi.

L'Antwerp prenait le match à son compte en début de rencontre. Mignolet devait ainsi intervenir sur les tentatives de Mbokani (7e), Juklerod (15e) et Refaelov (21e). Le but tombait à la 25e minute. Après une perte de balle de Vormer, l'Antwerp partait en contre. Lamkel Zé, de la gauche servait Juklerod, qui passait à Refaelov. L'Israélien n'avait qu'à pousser le ballon dans le but vide.

Le Club Bruges réagissait en seconde période, en particulier après la montée au jeu de Badji (52e minute). Le jeune Sénégalais obligeait le gardien Matijas à se détendre à deux reprises, pour repousser une tête (66e) puis un tir de l'entrée du rectangle (71e). Badji se montrait ensuite moins précis de la tête (81e).

L'Antwerp restait menaçant en contre. Lamkel Zé (photo, à g.) semait la panique dans la défense et il fallait une intervention en catastrophe de Deli pour garder les Brugeois dans le match (82e). Le forcing final de Bruges ne débouchait que sur un tir de Schrijvers de peu à côté du but (86e).

Le 'Great Old' tenait bon pour s'offrir la troisième Coupe de Belgique de son histoire, après celles de 1955 et 1992. L'Antwerp succède au KV Malines au palmarès. Avec cette victoire, l'Antwerp - quatrième du championnat - se qualifie pour les poules de l'Europa League. Charleroi, troisième, devra passer par les tours préliminaires.

Ivan Leko : "Une victoire absolument méritée"

Ivan Leko (photo archives) a réussi son retour sur les terrains belges après une saison d'absence. Le Croate a mené l'Antwerp à la conquête d'une première victoire en Coupe après 28 ans. "Les gars ont appliqué parfaitement le plan. Je suis très heureux", a déclaré l’entraineur qui succède à Bölöni.

"Je suis l'entraîneur aujourd'hui, mais Laszlö Bölöni et les joueurs de l'an passé qui ont quitté le club ont joué un grand rôle dans ce succès", a confié Leko. "Hier, j'ai dit que je voulais gagner, mais nous affrontions la meilleure équipe de Belgique. Les chances n'étaient pas si grandes, mais elles existent toujours dans le football. Je suis très fier de mon équipe. Ce club progresse chaque année. C'est dommage que nos supporters aient manqué ce moment historique."

"Cette victoire est absolument méritée", estime le Croate. " C'était un avantage pour moi d'avoir travaillé au Club Bruges. J'y ai passé des années fantastiques. Je ne considère pas cela comme une revanche. L'an passé, sous la direction de Philippe Clément, ils ont continué sur cette voie, avec un excellent football. Mais nous avons aussi beaucoup de qualités dans notre groupe. Didier Lamkel Zé fait partie de mon équipe. Avec lui, nous augmentons notre qualité ».

"Nous ne sommes pas encore prêts pour le titre", a conclu Leko. "Pas encore. Mais je rêve en grand. Je m'attends à une équipe encore plus forte dans deux mois. La cellule sportive s'occupe de cela."

PDV
PDV

Les plus consultés