Formation fédérale : les Verts rencontreront De Wever et Magnette mardi

Les partis écologistes du nord et du sud du pays rencontreront ensemble mardi les préformateurs Bart De Wever et Paul Magnette (photo) pour discuter du contenu de la note politique que les deux présidents de parti ont élaborée en vue de la constitution d'une nouvelle majorité fédérale. L’information a été confirmée par le porte-parole de Groen ce lundi.

"Groen a effectivement reçu une invitation de Bart De Wever et Paul Magnette. Tout comme lors des autres missions royales, nous acceptons cette invitation pour une discussion sur le contenu. Comme toujours, nous mènerons ces discussions avec notre parti frère Ecolo, avec qui nous formons un groupe commun au parlement fédéral", a précisé celui-ci.

"Les jours à venir permettront de voir si cette invitation adressée aux Verts est authentique", a-t-il ajouté. "Nous voulons nous montrer constructifs. Les défis du pays sont énormes, tant sur le plan du climat que de la crise sanitaire et socio-économique. Le futur gouvernement fédéral doit inverser les tendances, tant en matière d'environnement que de politique sociale, et se concentrer sur les défis rencontrés par la population".

La rencontre se tiendra mardi. Les co-présidents d'Ecolo Jean-Marc Nollet et Rajae Maouane ainsi que le député Kristof Calvo (photo, à g.) prendront part. La présidente de Groen, Meyrem Almaci (photo, centre), y participera par voie digitale.

BELGA

Le président du MR reste "disponible"

Georges-Louis Bouchez et le MR restent disponibles pour négocier la formation d'un nouveau gouvernement fédéral, a répété lundi matin le ministre des Affaires étrangères Philippe Goffin, interviewé dans le cadre de l'émission "De Ochtend" (Radio 1-VRT). Vendredi, le président de la N-VA Bart De Wever s’était montré très critique à l’encontre de Bouchez, estimant notamment que le MR est le grand bénéficiaire de la situation politique actuelle qui lui assure sept ministres au fédéral, dont le poste de Premier ministre. Si le MR vient à la table des négociations, ce ne sera que pour les faire échouer, estimait De Wever.

Le préformateur qualifiait également la note des présidents de partis libéraux, Georges-Louis Bouchez et Egbert Lachaert, de "fable". Le ministre Philippe Goffin a quant à lui décrit le document de Bouchez et Lachaert comme "une note avec des accents libéraux".

"Georges-Louis Bouchez a toujours cherché des solutions. Nous restons disponibles", a soutenu le ministre Philippe Goffin.

Les plus consultés