Radio 2

Ostende et la SNCB s’accordent pour gérer l'affluence de touristes à la Côte

La ville d'Ostende et la SNCB sont parvenues mardi soir à un accord sur un plan de sécurité pour le trafic chargé en direction du littoral. Toute personne qui se rend à la mer pourra volontairement (pas d’obligation) s'inscrire sur l'application de la SNCB et les passagers seront triés par destination à la gare (photo).

Le bourgmestre d'Ostende, Bart Tommelein, avait exigé ce plan à la suite du chaos observé vendredi soir à la gare de la cité balnéaire, provoqué par des problèmes sur le réseau ferroviaire. Des milliers de voyageurs et touristes d’un jour s’y étaient retrouvés coincés pendant plusieurs heures. Tommelein avait annoncé samedi ne pas vouloir de trains supplémentaires en direction de la Côte tant qu'il n'y avait pas de "solide" plan de sécurité établi par la SCNB.

Plusieurs négociations ont eu lieu entretemps entre la ville balnéaire et la SNCB. Les voyageurs pourront bientôt s'inscrire volontairement grâce à un système d'enregistrement. "Quiconque vient à la mer ou rentre chez lui depuis le littoral peut indiquer dans l'application exactement quel train il veut prendre", explique Bart. Tommelein. "Cela lui permettra d'obtenir des renseignements sur ces trains", comme par exemple un retard éventuel, des perturbations sur la ligne ou une affluence de passagers.

La société de transport diffusera également ces informations au moyen de grands panneaux d'affichage LED à l'extérieur de la gare d'Ostende et d'écrans d'information dans la ville, mais aussi via les réseaux sociaux. Le tri des passagers au moyen de barrières Nadar installées sur la place devant la gare, en fonction de leur destination, devrait aussi permettre le respect des distances de sécurité et une meilleure gestion de la foule au sein de la gare. La police fédérale, la police locale et Securail (service de sécurité de la SNCB) veilleront au bon déroulement des opérations.

Le bourgmestre Tommelein s'est dit soulagé qu'il y ait un accord avec les chemins de fer belges, lui permettant "d'affronter le week-end et la canicule avec l'esprit tranquille". Il se dit maintenant ouvert à l’arrivée de trains supplémentaires à Ostende, pendant les périodes d’affluence de touristes d’un jour.

BELGA/KRAKOWSKI

Les plus consultés