Nicolas Maeterlinck

Les proches d'Ilse Uyttersprot veulent déposer plainte auprès du bâtonnier

L'avocat de la famille de l'ex-bourgmestre d'Alost, Ilse Uyttersprot, tuée en début de semaine dans des circonstances suspectes par son ami, va déposer une plainte auprès du bâtonnier. Mr Anthony Mallego (photo) considère le comportement de l'avocate du suspect indigne. "Des déclarations avaient déjà été faites dans la presse avant même l'ouverture du dossier", s'irrite-t-il.

Les mots d'Anthony Mallego, qui assiste les deux fils et la mère de Ilse Uyttersprot, sont acerbes envers sa consœur. "Ce qu'elle a déclaré dans la presse va à l'encontre de toute forme de dignité pour la famille, la ville d'Alost et toute personne qui enquête sur les faits. Avant même que l'on ait pu consulter le dossier, la presse parlait d'excuses comme le coronavirus, une dépression et même le son du carillon qui aurait provoqué une crise. On est aussi immédiatement passé de la qualification d'assassinat à celle de meurtre."

La divulgation des détails de l'affaire à la presse par la défense est également inacceptable pour l'avocat de la famille. "Qu'elle déclare que le marteau était dans la pièce d'à côté ne montre aucun respect pour la victime. Je vais donc en informer le bâtonnier, qui prendra des mesures. J'attends la reconstitution des faits", poursuit Anthony Mallego.

"Ce qui est arrivé est irréel. Nous voulons à présent rester calmes et sereins. La famille se sent soutenue par ses proches et amis. Un dernier adieu aura lieu vendredi en cercle restreint", conclut-il.

L’avocat des proches de la victime soulignait également que les fils d’Ilse Uyttersprot sont soutenus par leur père. Il ajoutait, sans donner davantage de précisions sur les circonstances de l’assassinat, que l’ex-bourgmestre a succombé à une extrême violence, mais qu’elle ne s’en est pas rendue compte et qu’elle n’a pas souffert.

Les plus consultés