La province anversoise ajuste ses mesures contre la propagation du coronavirus : le couvre-feu limité à la nuit

A l’issue d’une nouvelle concertation de la Cellule provinciale de crise, la gouverneure de la province anversoise, Cathy Berx (photo), a annoncé ce mercredi après-midi quelques ajustements (pas considérés comme des "assouplissements") dans les mesures décrétées récemment en province anversoise pour endiguer l’augmentation alarmante du nombre de nouvelles contaminations au coronavirus. La durée du couvre-feu est ainsi réduite, tandis que les établissements horeca peuvent rester ouverts plus longtemps et accueillir des tables de 10 personnes.

Les mesures réajustées seront en vigueur dès ce mercredi 12 août et jusqu’au 26 août, précise Cathy Berx. Les autorités provinciales tiennent à rester très prudentes, malgré une légère baisse de la courbe des contaminations dans la région anversoise. Les précautions sont d’application pour l’ensemble de la province, mais les bourgmestres peuvent les renforcer localement si cela s’avère nécessaire, notamment en raison de l’apparition d’un foyer de contaminations.

Le couvre-feu, imposé au départ entre 23h30 et 6h du matin, est maintenant réduit à la nuit, à savoir entre 1h30 et 5h du matin. "Ces derniers jours il est effectivement apparu que le fait de limiter l’accès à la voie publique pendant la nuit encourage le respect de l’interdiction de rassemblement", expliquait la gouverneure.

Les établissements horeca peuvent maintenant fermer à 1h du matin, comme dans le reste du pays, et non plus déjà à 23h. Pour la composition des tables, elle n’est plus limitée à 4 personnes, mais suit la règle appliquée dans le reste du pays. A savoir qu’il est permis aux clients de s'asseoir à une table en compagnie de leur propre ménage et de leur bulle de cinq contacts extérieurs, pour un maximum de 10 personnes.

Les exploitants des cafés et restaurants doivent contrôler que les clients remplissent correctement leur fiche de contact. "Il n’existe qu’un seul Bart De Wever", indique Cathy Berx en guise d’exemple.

Ces mêmes exploitants doivent aussi vérifier que le personnel qu’ils emploient ne souffre pas d’infection des voies respiratoires, n’a pas de symptômes du coronavirus ou ne devrait pas rester en quarantaine.

Le port du masque buccal dans les espaces publics et les espaces privés ouverts au public reste de mise, dans l’ensemble de la province.

La vente d’alcool à emporter est interdire entre 22h et 6h. Pas de changement sur ce point.

Par ailleurs, les événements publics organisés de façon professionnelle dans le domaine artistique et culturel sont également de nouveau autorisés en province d'Anvers, mais doivent suivre un protocole sectoriel ou, du moins, en respecter les conditions. De cette façon, la gouverneure Cathy Berx tient la promesse adressée mercredi dernier au secteur culturel, à savoir de lui redonner rapidement quelques nouvelles perspectives.

La gouverneure anversoise concluait en encourageant les citoyens à respecter les règles de précaution sanitaire, à ne pas sortir de chez eux pendant une éventuelle période d’isolement à domicile ou de quarantaine, ou s’ils souffrent des voies respiratoires.

Les plus consultés