Les experts recommandent une reprise de l'école à temps plein pour tous les élèves

Tous les enfants doivent retourner à l'école à temps plein dès le 1er septembre, estime le groupe de travail " Covid-19 " composé de pédiatres, pédopsychiatres, psychologues et personnel soignant belge. Il a rédigé une lettre ouverte, alors que les ministres de l’Enseignement flamand, francophone et germanophone devront bientôt prendre des décisions avec le secteur sur l’organisation de la rentrée scolaire.

"Sans le vouloir, notre société a permis aux enfants de notre pays de douter du sens et de l'importance de l'enseignement. Éloigner ainsi les enfants des écoles suggérait en outre qu'elles constituaient des endroits dangereux, une idée totalement fausse que nous devons très rapidement corriger", estime la Belgian Pediatric Covid-19 Task Force.

Elle prend pour exemple les camps de jeunes organisés durant l'été. "Grâce à une approche réfléchie, on n'a déploré qu'un nombre limité d'infections et, jusqu'à présent, aucun foyer majeur n'a été observé. Grâce à de nombreuses recherches scientifiques et épidémiologiques, on sait que les risques pour la santé des enfants et des adolescents sont minimes et que la transmission du Covid-19 est limitée."

Le groupe de travail plaide dès lors pour que la réouverture des écoles soit la principale priorité. "L'enseignement à distance n'est pas suffisant. Les écoles doivent recevoir les moyens, tant logistiques qu'humains, pour permettre une totale réouverture et offrir une éducation à plein temps à tous les enfants." Selon la Task Force, une reprise à 50%, voire même à 80% pour les élèves, avec le reste des cours à suivre à distance, n’est pas suffisante.

"Car l’école n’est pas seulement là pour apprendre", souligne la pédopsychiatre Sofie Crommen, invitée ce mercredi matin dans l’émission "De ochtend" sur Radio 1 (VRT). "A l’école, les enfants et les jeunes trouvent un environnement simulant, sûr et de connexion avec les autres. C’est extrêmement important. L’école leur donne une structure quotidienne, leur permet de remplir leur journée. A l’école, ils apprennent à gérer les contacts sociaux, ils peuvent jouer et sont encouragés à être créatifs".

En outre, les experts proposent de ne pas observer de distanciation minimale de 1,5 mètre entre les élèves à l'intérieur des classes et recommande l'utilisation rationnelle du masque buccal pour les élèves de plus de 12 ans.

Les plus consultés