Le "code jaune" également d'application pour les universités et les hautes écoles

Les universités et les hautes écoles pourront reprendre leurs cours en "code jaune", le mois prochain, la décision a été prise après consultation avec le ministre flamand de l’enseignement Ben Weyts (N-VA). "Nous allons nous organiser autant que possible sur le campus", déclare Luc Sels, recteur de la KULeuven. Il y a toutefois davantage de mesures à prendre dans le supérieur que dans le secondaire ou le primaire.

Tout comme dans l'enseignement primaire et secondaire, les étudiants des établissements d'enseignement supérieur et des universités pourront reprendre les cours le mois prochain en code jaune.

Le recteur de la KU Leuven, Luc Sels, a affirmé samedi que la rentrée se ferait également sur la base du code couleur jaune pour ses treize campus, situés à dix endroits différents.

"Cela nous permettra d'évoluer vers un taux d'occupation décent sur notre campus", a déclaré Luc Sels, à la VRT. Par exemple, la moitié des sièges d'un auditoire de l'université pourront être occupés, à condition que chacun porte le masque. Dans les universités de sciences appliquées, le code jaune signifie une combinaison de cours en ligne et en présentiel, bien qu'au total, il y aura moins d'étudiants autorisés à se promener sur le campus.

S'il y a beaucoup plus de contaminations dans une certaine région, alors les autorités locales pourront décider de faire passer un campus en code orange. Dans ce cas, moins de personnes seront autorisées à se rendre sur le campus et plus devront suivre un enseignement à distance.

On ne sait pas encore si toutes les universités appliqueront ces règles. "Je n'ai pas encore eu de contact avec mes collègues, mais jusqu'à présent, nous avons tous été sur la même longueur d'onde : un maximum de cours sur le campus, des cours en ligne si possible et quand c'est nécessaire".

La rentrée dans l'enseignement supérieur francophone en code jaune également

La rentrée dans l'enseignement supérieur francophone se fera le mois prochain en principe sur la base du code couleur jaune (c'est à dire de "campus riche en contact"), comme convenu fin juin, a indiqué samedi le cabinet de la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Glatigny (MR).

Une réunion avec les établissements d'enseignement supérieur et les acteurs de la promotion sociale aura toutefois lieu le vendredi 21 août, en présence d'un expert, pour fixer les modalités pratiques.

Les dispositions en vue de la reprise des cours à la rentrée 2020/2021 ont été fixées dans un protocole communiqué le 29 juin dernier aux établissements. Il a été élaboré conjointement avec les établissements et le groupe d'experts chargé de la stratégie de sortie du confinement (GEES) et contient des dispositions pratiques destinées à permettre un retour progressif en présentiel, tout en garantissant la sécurité sanitaire des professeurs, du personnel administratif et des étudiants.

La rentrée académique aura lieu 15 jours après celle de l'enseignement obligatoire.

Les trois Communautés se sont accordées vendredi pour organiser une rentrée dans le fondamental et dans le secondaire scolaire sous un régime commun - le même "code jaune" -, malgré la reprise relative de l'épidémie de Covid-19 en Belgique.

Les plus consultés