Chargement lecteur vidéo ...

De nombreux étudiants jobistes aident à la récolte des poires

La récolte des poires a débuté cette semaine, plus tôt que les années précédentes. La crise du coronavirus empêchant beaucoup de saisonniers à venir des pays d’Europe de l’est, les fruiticulteurs craignaient de ne pas avoir assez de bras pour cueillir les fruits. Mais de nombreux étudiants à la recherche d’un job de vacances et des citoyens en chômage technique se sont proposés. Comme dans cette exploitation à Meensel-Kiezegem, en Brabant flamand.

Les cultivateurs ont dû rassembler de la main-d’œuvre plus tôt que d’habitude cette année, les fruits étant mûrs plus tôt à cause du temps exceptionnellement chaud. Ils ont notamment fait passer leur appel aux Belges via les réseaux sociaux, une partie de leurs saisonniers habituels n’ayant pu venir depuis les pays de l’est.

Nombre de jeunes cueilleurs qui se sont proposés font ce travail pour la première fois. Le cultivateur doit leur expliquer comment bien cueillir les poires de l’arbre. Ils apprécient de pouvoir travailler à l’air libre.

Les plus consultés