L’obligation du masque assouplie dès le 1er septembre à La Panne, Coxyde et Nieuport

Le port du masque buccal ne sera obligatoire que dans les lieux de forte affluence de la zone de police "Westkust" à partir du mardi 1er septembre. Annoncé ce mardi par la zone de police, l'assouplissement de la mesure concerne les territoires des communes balnéaires de La Panne, Coxyde et Nieuport et a été décidé par les bourgmestres impliqués. La règle n'entrera cependant en vigueur que si les chiffres de contaminations à la Côte restent bons. Chacun devra néanmoins être équipé d'un masque buccal.

Le port du masque buccal sera, à partir du 1er septembre, obligatoire uniquement aux endroits où la distance sociale d'1m50 ne peut pas être respectée. Il reste obligatoire sur la digue, dans les rues commerçantes, dans les restaurants (jusqu'à ce que le client soit assis), ainsi que dans les transports publics. Ainsi, les bourgmestres de Coxyde, Marc Vanden Bussche (Open VLD), de Nieuport, Geert Vanden Broucke (CD&V) et de La Panne, Bram Degrieck (Het plan B), se soumettent aux règles imposées par le gouvernement fédéral et la province.

"Nous voulons, par cette décision, offrir à nos résidents, aux résidents secondaires et aux touristes une perspective claire pour l'avenir. Le 1er septembre marque la reprise de l'école et la fin des vacances d'été. Le calme devrait progressivement revenir à la Côte", a déclaré le bourgmestre de Coxyde, Marc Vanden Bussche. "Il est donc inutile de continuer à rendre obligatoire le port d'un masque buccal partout."

Les conseils communaux de La Panne, Coxyde et Nieuport communiqueront plus tard davantage de détails sur les endroits considérés comme particulièrement fréquentés.

Et ailleurs au littoral ?

Les communes du Coq, de Wenduine et de Bredene projetteraient aussi d’assouplir les règles du port du masque d’ici la fin de l’été. "Il commence à faire plus calme à la mer. Il n’est donc plus nécessaire d’obliger de porter le masque partout", estime Wilfried Vandaele (N-VA), bourgmestre du Coq. Les communes se concertent à propos du moment de l’assouplissement.

Les communes de Knokke-Heist, Blankenberge et Ostende n’auraient actuellement pas encore l’intention d’introduire un assouplissement. "En septembre également, il y a beaucoup de monde à la Côte. Nous espérons qu’un bel été prolongé pourra ainsi se dérouler en toute sécurité sanitaire", expliquait la bourgmestre de Blankenberge, Daphné Dumery (N-VA).

Le bourgmestre de Knokke, Léopold Lippens, estime pour sa part qu’un assouplissement entraine trop de confusions. "Actuellement il est clair pour tout le monde que le masque doit être porté partout. Si nous devons exclure certaines zones de cette obligation, les gens ne sauront plus à quoi s’en tenir".

A Middelkerke, l’obligation du port du masque n’est valable que sur la digue et les marchés du soir. Le masque est cependant conseillé pour les rues commerçantes.

Les plus consultés