Le rallye d'Ypres devient la dernière manche du championnat du monde

Le rallye d'Ypres (photo), en Flandre occidentale, fait son entrée dans le calendrier WRC. L'épreuve yproise remplacera le rallye du Japon comme huitième et dernière manche du championnat du monde des rallyes (WRC), indique ce mercredi son site officiel. Prévu initialement du 1er au 3 octobre, le rallye d'Ypres aura finalement lieu du 19 au 22 novembre. C'est la première fois qu'un rallye belge figure au calendrier du championnat du monde. La Belgique devient ainsi le 34e pays à organiser une manche du Mondial, depuis sa création en 1973. La Power Stage, qui ponctuera l'épreuve le dimanche, se disputera sur le circuit de Spa-Francorchamps.

Les organisateurs du rallye d'Ypres - fondé en 1965 - avaient déposé mi-juin une candidature pour obtenir l'organisation d'une manche du championnat du monde des rallyes, alors que le WRC était paralysé par la pandémie de coronavirus. Manche du championnat de Belgique, le rallye d'Ypres devait avoir lieu les 26 et 27 juin mais a été reporté à cause de la pandémie de Covid-19 et devait se dérouler du 1er au 4 octobre. Il aura finalement lieu en novembre et sera une épreuve WRC pour la première fois de son histoire. Le championnat du monde des rallyes est suspendu depuis le mois de mars.

Les trois premières épreuves de la saison WRC ont pu avoir lieu entre janvier et mi-mars, à Monte-Carlo, en Suède et au Mexique. Le Français Sébastien Ogier (Toyota) mène le classement des pilotes, le Belge Thierry Neuville (Hyundai) (photo, à dr.) pointant au 3e rang à 20 points d'Ogier. Le WRC reprendra avec le rallye d'Estonie, du 4 au 6 septembre. Suivront les rallyes de Turquie (18-20 septembre), d'Allemagne (15-18 octobre), d'Italie (29 octobre-1er novembre) et la dernière manche à Ypres du 19 au 22 novembre. Sa finale aura lieu sur le circuit de Spa-Francorchamps.

SPRESSE / PANORAMIC

Ypres fière de son décor

Le rallye belge remplace le rallye du Japon, qui ne peut avoir lieu en raison des mesures prises par les autorités locales en matière de lutte contre le coronavirus. "La ville d'Ypres est honorée d'être la ville hôte. Depuis plus d'un demi-siècle, le week-end du rallye est l'un des plus animés et vivants de notre ville", indique la bourgmestre Emmily Talpe (Open VLD).

"Il existe une coopération étroite entre le conseil communal et l'organisateur, le Club Superstage. Lorsqu'ils ont proposé le projet, nous avons immédiatement associé nos efforts. De plus, ce sera une grande promotion pour notre ville. Nous sommes convaincus que tous les participants, les médias et les visiteurs apprécieront la convivialité et le magnifique cadre historique de la Grand-Place et du centre-ville, un cadre qui donne au Rallye d'Ypres une apparence unique depuis des décennies".

En ce qui concerne l'organisation, il reste à voir comment la crise sanitaire liée au coronavirus va évoluer, souligne la bourgmestre. "Bien sûr, cela pend au-dessus de la tête de l'organisation comme une épée de Damoclès. Pour le Montebergrally, à la fin du mois d'août, des restrictions ont été imposées par le gouverneur. Il est bien sûr trop tôt pour faire des déclarations pour la fin novembre, mais de toute façon nous prendrons les précautions nécessaires en étroite concertation avec le Club Superstage afin que cela puisse se poursuivre en toute sécurité et à l'abri du coronavirus".

L'échevin responsable des événements et du marketing de la ville, Diego Desmadryl, est aussi ravi. "Cet événement mettra une fois de plus notre ville sous les feux de la rampe au niveau international, après la classique cycliste Gand-Wevelgem du 11 octobre. Le fait que nous connaitrons en plus le nouveau champion du monde rend la situation encore meilleure. En raison des spéciales inconnues et atypiques pour les équipes du WRC, cette course finale pourrait être très palpitante. Nous travaillons actuellement sur un format entièrement nouveau au niveau de l'accessibilité et de la sécurité. J'espère que l'évolution du coronavirus permettra aux amateurs de rallye de se rendre à Ypres".

Les plus consultés